low angle photography of Eiffel Tower

2° Investing Initiative: En Route pour Paris?

Malgré les engagements généralisés des institutions financières de contribuer davantage aux objectifs climatiques mondiaux, peut-on considérer que nous avons déjà assisté à une décarbonisation suffisante et à grande échelle de l’économie ? Un point qui soulève la question urgente de savoir quels types d’actions sont les plus efficaces.

À l’occasion du cinquième anniversaire de l’Accord de Paris, 2° Investing Initiative (2DII) a publié un nouveau rapport qui examine les progrès accomplis par le secteur financier mondial. 2DII constate que dans l’ensemble, les stratégies climatiques des institutions financières et les efforts d’établissement d’objectifs doivent être fondés sur des données probantes afin que le secteur puisse relever le défi climatique.

Le rapport, « En route pour Paris? » examine une base de données de 2 584 engagements liés au climat pris par près de 1 500 institutions financières dans le monde. Le rapport s’inscrit dans le contexte du lancement récent par Finance for Tomorrow d’un «Observatoire de la finance durable» pour consolider et étudier les engagements climatiques des institutions financières.

Avec une base de données solide, 2DII a développé un cadre factuel pour évaluer dans quelle mesure les engagements des institutions financières peuvent contribuer à l’atténuation du changement climatique.

Le cadre de 2DII montre que ce qui compte le plus, ce sont les actions sous-jacentes aux engagements et la manière dont elles sont mises en œuvre (par exemple, quelles classes d’actifs sont ciblées). Cela signifie que pour accroître la transparence sur leurs chances d’efficacité, les engagements liés au climat devraient être accompagnés d’une analyse des actions sous-jacentes et devraient inclure un plan de mise en œuvre clair décrivant comment ces actions sont censées contribuer à l’atténuation du changement climatique.

En conséquence, 2DII recommande ce qui suit :

  • Améliorer la qualité et la quantité des données sur les actions et engagements liés au climat ;
  • Développer la recherche et construire des cadres factuels permettant aux institutions financières de mettre en œuvre des engagements liés au climat (2DII travaille actuellement avec l’Agence française de transition écologique (ADEME) pour développer un cadre pilote);
  • Exiger des institutions financières qu’elles étayent toute allégation d’impact par des preuves tangibles.

Lisez le rapport ici.

Source : 2° Investing Initiative: En Route pour Paris?

Auteur de l’article : Wealth Monaco

Laisser un commentaire