Banque de France

L’Actualité de la Banque de France : Climat & ISR

La Banque de France lance son Centre sur le Changement Climatique (CCC) et publie son 3ème rapport Investissement Responsable (ISR)


La Banque de France reconnaît l’importance du défi climatique et souhaiter intègrer dans sa stratégie d’entreprise des actions ambitieuses pour y faire face. C’est ainsi qu’elle a mis en place, via la création de son Centre sur le Changement Climatique (« Climate Change Center ») un pilotage rapproché de l’ensemble de ses initiatives, pour s’assurer de leur bonne articulation et renforcer davantage encore sa capacité d’action vis- à-vis du système financier au sens large.

Le Centre jouera le rôle de hub pour l’ensemble des actions engagées par les différentes directions générales dans le domaine de la lutte contre le changement climatique et assurera leur coordination. En particulier, dans le contexte du plan Construire Ensemble 2024 (nouveau plan stratégique d’entreprise récemment annoncé), il s’agit de renforcer l’efficacité de l’action de la Banque de France en s’appuyant sur une expertise dédiée et en contribuant au développement des synergies. Le Centre veillera également à l’articulation des initiatives avec les priorités du Network for Greening the Financial System (NGFS), initiative internationale dont la Banque de France assure le secrétariat depuis son lancement en décembre 2017.

Des économistes seront associés au centre sur le changement climatique. Le Centre sur le Changement Climatique sera opérationnel à compter du 1er avril 2021.

Par ailleurs, depuis 2018, la Banque de France met en œuvre une démarche d’investissement responsable (IR) sur ses portefeuilles d’actifs dont elle a la pleine et entière responsabilité : les portefeuilles adossés à ses fonds propres et aux engagements de retraites, soit 23 milliards d’euros au total.

La stratégie d’IR de la Banque de France est structurée en trois axes : un axe climat aligné sur l’accord de Paris de 2015, un axe d’enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), un axe d’engagement actionnarial.

Dans son dernier rapport, la Banque de France indique qu’en 2020, elle a atteint l’ensemble des objectifs qu’elle s’était fixés, amélioré ses performances climatiques et ESG, et renforcé sa stratégie :

  • Objectifs atteints : poche actions du portefeuille dédié aux fonds propres alignée 2°C, investissements TEE (Transition écologique et énergétique) de plus de 1,7 mds d’euros, 20% d’exclusions ESG (Enjeux environnementaux, Sociaux et de Gouvernance), taux de présence en assemblées générales de 90%.
  • Amélioration des performances climatiques et ESG des portefeuilles : par exemple, s’agissant de la poche actions du portefeuille dédié aux fonds propres, -51,5%de tonnes d’équivalent carbone par millions d’euros investis et -41,4%d’exposition aux énergies fossiles.
  • Renforcement de la stratégie : durcissement des exclusions en matière d’énergies fossiles avec notamment l’annonce d’une sortie du charbon en 2024 au plus tard, analyse pour la première fois de l’impact biodiversité des portefeuilles, renforcement du volet social de la stratégie.

Le 3ème rapport annuel d’investissement responsable (2020) est disponible ici

Source: Banque de France

Auteur de l’article : Wealth Monaco