MonacoTech, l’incubateur de startups officiel de la Principauté, a clôturé sa sélection de jeunes pousses, et nous dévoile les spécificités des cinq projets retenus.

En prenant la Direction du MonacoTech en Janvier dernier – projet cofondé en 2017 par le gouvernement Princier, Monaco Telecom et Xavier Niel – l’ancien Directeur de l’IMSEE, Lionel Galfré et son équipe avaient pour mission de lancer un nouvel appel à projets.

Leur ambition est d’inscrire « MonacoTech dans un écosystème dynamique et favorable au développement de l’innovation en Principauté » au travers de projets qui font écho aux valeurs et stratégies économiques de Monaco.

Les étapes de pré-sélection de cette 5ème édition se sont clôturées le mardi 30 juin en présence d’un jury composé d’entrepreneurs et de personnalités du gouvernement :

M. Rachid Abarki (Président de 42 Nice)

M. Stanislas Boulet d’Auria (Directeur Général 3X Engineering)

M. François-Xavier Le Clerc (Chef de division du Financement et Développement de l’économie, Administrateur d’Etat de MonacoTech)

M. André Saint-Mleux (Président de la société Arthapol, Business Angel et Administrateur d’Etat de Monaco Telecom)

Mme Nathalie Schlemmer-Maire (Fondatrice de la société Dépil Tech)

M. Philippe Schriqui (Entrepreneur)

M. Pierre Van Klaveren (Conseiller national et co-fondateur de VK*P Business Advisors).

Les 38 candidatures reçues, provenaient de 13 nations différentes; une occasion de rappeler que le Monacotech n’est pas seulement réservé aux monégasques et résidents.

Les 5 startups choisies pour intégrer le programme de MonacoTech viendront enrichir le portefeuille de startups déjà incubées, élargissant l’éventail des secteurs et marchés verticaux représentés comme l’AdTech, les Applications, la Réalité Augmentée, la BioTech, la GreenTech & Transport, la FinTech, la MedTech, la RegTech et le Yachting.

MonacoTech dévoile ces 5 projets retenus :

1/ Air Ion : cette entreprise venue de Suisse est spécialisée dans la conception de RUAVs et d’un hélicoptère 100% électrique.

2/ Carlo est une application destinée à développer le commerce local (augmentation du trafic au sein des commerces et cash back clients). L’application est actuellement disponible sur Monaco et en test à Barcelone.

3/ Mea Plant : développée par des chercheurs italiens, Mea Plant est une solution innovante de culture hors sol grâce à un substrat non-absorbant.

4/ PKS est un projet RegTech né à Monaco et destiné à créer des solutions ad hoc permettant à différentes entités d’être en conformité avec les législations applicables à une activité précise.

5/ Vizua 3D Entertainment, projet d’origine franco/nord-américaine, amène la réalité augmentée à un tout autre niveau. Cette startup propose une plateforme cloud collaborative offrant la visualisation et la diffusion de contenus 3D pour des applications professionnelles ou dédiées au grand public.

Une 6ème startup, proposant une technologie innovante dans le domaine de la sécurité et de la gestion des données, pourrait également rejoindre MonacoTech. Les enjeux et spécificités liés à son activité nécessitent néanmoins une étude approfondie, toujours en cours.

L’intégration de ces jeunes pousses est prévue à partir du mois d’août 2020, portant à 20 le nombre total de startups actuellement incubées à MonacoTech.