tubes d 'acier de couleur

6 Banques Engagées dans la Décarbonation de l’Acier

Citi, Goldman Sachs, ING, Société Générale, Standard Chartered et UniCredit – travaillent ensemble pour développer un accord de financement axé sur le climat afin de soutenir la décarbonation du secteur sidérurgique.


Plusieurs grands prêteurs du secteur sidérurgique – Citi, Goldman Sachs, ING, Société Générale, Standard Chartered et UniCredit – se sont réunis pour définir des normes communes d’action pour la décarbonation du secteur de l’acier à travers un accord de financement collectif aligné sur le climat. Un accord de financement axé sur le climat établit un cadre pour évaluer et divulguer dans quelle mesure les émissions de gaz à effet de serre associées au portefeuille d’une institution financière sont conformes aux objectifs climatiques de 1,5 ° C.

Les banques ont formé le groupe de travail, le Steel Climate-Aligned Finance Working Group, facilité par le Center for Climate-Aligned Finance du RMI, dans le but d’élaborer un accord soutenu par l’industrie avant la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique prévue en novembre 2021 (COP26). L’accord permettra d’établir des règles du jeu équitables pour mesurer les progrès réalisés par rapport aux cibles climatiques du secteur de l’acier, et servira de plateforme pour appuyer la décarbonisation du secteur.

Différentes technologies à faibles émissions de carbone sont déjà implantées dans de nombreuses industries. Cependant, pour le secteur de l’acier, qui émet environ 7 % des émissions énergétiques mondiales et qui dépend fortement du charbon, les solutions de rechange commercialement viables en sont encore à un stade précoce. L’intensité des émissions de carbone du secteur suscite des attentes chez les institutions financières et les amène à appuyer sa décarbonisation.

Le groupe de travail dirigé par ING et codirigé par Société Générale est composé de hauts représentants des équipes responsables des clients des secteurs métallurgiques et miniers de chaque institution financière. Le groupe de travail établira la portée, les tendances en matière d’émissions, les méthodologies et la structure de gouvernance de l’accord de financement collectif axé sur le climat en collaboration avec les initiatives existantes.

«En tant que membre fondateur de l’Alliance bancaire UNEP-FI Net Zero, Société Générale s’est engagée à travailler avec ses clients et partenaires de tous les secteurs pour atteindre la neutralité carbone au plus tard en 2050. En codirigeant le groupe de travail Steel Climate-Aligned Finance Working Group, notre ambition est de contribuer à définir une voie cohérente avec le développement de solutions industrielles bas carbone dans le secteur sidérurgique. L’acier est essentiel et Société Générale accompagne déjà les aciéristes dans la mise en œuvre de technologies hydrogène de rupture pour produire des aciers bas carbone démontrant le potentiel d’adaptation climatique de cette industrie. Avec un cadre approprié, toutes les banques seront en mesure d’accompagner leurs clients dans leurs innovations et leurs investissements pour un avenir sobre en carbone.”

Stéphanie Clément de Givry, Directrice des mines, des métaux et des industries, Societe Generale

L’accord s’inspirera du Poseidon Principles, le premier accord de financement axé sur le climat spécifique à un secteur, soit le transport maritime. Élaboré grâce à la collaboration de multiples intervenants, comme les grands prêteurs, les sociétés industrielles et les experts du secteur du transport des marchandises, le Poseidon Principles ouvre la voie à un cadre semblable au sein d’autres secteurs.

Cet effort s’inscrit dans le cadre du partenariat Mission Possible, une alliance d’organismes sans but lucratif de premier plan et de plus de 400 entreprises qui travaillent à accélérer la décarbonation industrielle dans sept secteurs, dont celui de l’acier. Au sein du partenariat Mission Possible, le groupe de travail participe à la Net-Zero Steel Initiative (NZSI), qui regroupe certains des plus grands producteurs et fournisseurs d’acier au monde. Le Center for Climate-Aligned Finance du RMI facilitera l’engagement entre le groupe de travail et la NZSI pour garantir l’harmonisation des objectifs des sidérurgistes et des prêteurs.

« La formation du groupe de travail Steel Climate-Aligned Finance Working Group pour la décarbonation de l’acier n’est que la première étape du parcours vers un secteur de l’acier axé sur le climat .»

James Mitchell, directeur du Center for Climate-Aligned Finance

Article: Joana Foglia – Source: RMI, ING, Société Générale

Auteur de l’article : Wealth Monaco