four round silver-colored and gold-colored Bitcoins

Bitcoin – alcoins, quelle association?

Nous commençons l’année avec un point crypto, car l’engouement des investisseurs pour le Bitcoin sera absolument incontournable en 2021, et tandis que le Bitcoin est la référence en matière de cryptomonnaie, qu’en est-il des crypto-alternatives et des interactions qui s’opèrent entre elles?

Après avoir été adoubé par plusieurs grandes banques américaines, comme JP Morgan, ou par des géants de l’investissement, comme Fidelity ou Grayscale, le Bitcoin explose sur les marchés.

Si le Bitcoin devient une cryptomonnaie désormais plus attrayante pour les investisseurs, c’est parce qu’ils voient dans cet actif non seulement ses performances passées et futures, mais également la conviction qu’il pourrait représenter une réserve de valeur au même titre que l’or, ce qui dans une période de risque inflationniste apparait comme une alternative plutôt intéressante.

Sans rentrer dans la polémique des plébiscites en faveur du Bitcoin et des arguments plus conservationnistes, le Bitcoin dont la volatilité semblait jusque là effrayante pour tant d’investisseurs, ne semble plus représenter une barrière.

Ayant franchi le seuil des 30.000usd en fin de semaine, et affichant une baisse aujourd’hui de 8%, on est en droit de s’interroger si le Bitcoin est victime d’une euphorie spéculative, ou s’il pose une vraie problématique: celle d’être un indicateur de confiance des investisseurs envers cet actif et plus globalement envers les cryptomonnaies.

À en voir la croissance du volume de capitalisation que représente le Bitcoin, atteignant les 70% aujourd’hui d’après CoinMarketCap, on pourrait être amené à penser que la tendance haussière du Bitcoin est liée à une communauté d’investisseurs qui considèrent, qu’à long terme, le Bitcoin est une valeur refuge.

Du côté des performances récentes des atres cryptomonnaies alternatives, les alcoins (qui varient en fonction de leur système de minage, de leur technologie ou des unités en circulation) on note des performances récentes tout à fait exceptionnelles :

Rien que sur la semaine passée le cours d’Ethereum est en hausse de 51%, de plus de 19% pour Chainlink, de 26% pour Litecoin, de plus 18% pour Binance Coin, sans parler de l’entrée retentissante de Polkadot en 6ème position des plus fortes capitalisations (8.829.817$) avec une progression sur les marchés de plus de 82%.

Une demande très forte de ces cryptomonnaies pourtant volatiles, qui pourraient s’expliquer par le fait que certains investisseurs utilisent le Bitcoin pour réduire la volatilité globale de leurs portefeuilles crypto.

Étant donné le volume de ces alcoins, il s’agit très certainement d’investisseurs institutionnels, qui visent en effet à diversifier leurs portefeuilles crypto. Une stratégie qui a pour conséquence de renforcer fondamentalement certains alcoins, comme c’est le cas pour Ethereum par exemple, en augmentation de 450% entre Janvier 2020 et janvier 2021.

Comme le relevait ce matin Raphael Bloch sur Twitter, « la valorisation de Ethereum (127 milliards) est désormais supérieure à celle Morgan Stanley, de Boeing, d’IBM ou de BlackRock ».

Ethereum est en effet sous le radar des investisseurs institutionnels. Sa tendance haussière s’explique pour certains par l’enthousiasme du lancement des contrats à terme ETH Future sur CME le mois prochain.

Pour d’autres, il s’agit d’une conséquence indirecte de l’airdrop de tokens Spark, jeton natif de Flare Networks destiné à apporter une fonctionnalité de type Ethereum au Ledger XRP (ce qui semble redonner un peu de vigueur au XRP alors que plusieurs sociétés d’investissement ont rompu leurs liens avec XRP à la suite du procès de la SEC contre la maison mère Ripple).

Quoiqu’il en soit, Ethéreum et d’autres alcoins montent en force et suivent la courbe ascendante du Bitcoin, ce qui démontrerait bien la demande grandissante des investisseurs à la fois pour bénéficier des performances extraordinnaires des alcoins et de réduire le risque volatilité avec le Bitcoin.

Les investisseurs devront donc sans doute considérer d’intégrer plusieurs crypto monnaies s’ils souhaitent pleinement optimiser leur stratégie d’investissement. Or, on dénombre à ce jour pas moins de 8.172 cryptomonnaies, selon les données de CoinMarketCap.

En 2020, Wealth Monaco avait eu l’occasion d’interviewer Laurent Barocas de Trakx, une plateforme promue par Consensys, qui propose une solution d’instruments financiers representatifs de l’écosystème crypto, pour faciliter la gestion aux investisseurs. Les ETF qui pourraient en effet représenter une alternative pour les investisseurs crypto, comme l’indique l’étude de Bitwise selon laquelle une grande majorité des conseillers intérrogés (65%) préférerait acheter de la crypto dans un ETF.

Un univers qui s’ouvre pour certains, et des positions qui s’affirment pour d’autres, mais qu’il est conseillé de considérer dans son ensemble et de ne pas limiter au Bitcoin.

Article: Joana Foglia

Auteur de l’article : Wealth Monaco