gold-colored Bitcoin coin on ground

Bitcoin le Nouvel Or Numérique ?

Le Bitcoin, a franchi de nouveau la barre des 15.000 dollars, vendredi dernier, un record depuis Janvier 2018, ce qui relance le débat des investisseurs sur la nature de cette cryptomonnaie. S’agit-il d’un moyen de paiement ou d’un nouvel “or numérique” ?

Le Bitcoin, qui a gagné près de 40% depuis début Octobre semble s’approcher de son sommet de décembre 2017, alors à 20.000 dollars. Un décollage qui a débuté à la suite de l’annonce du leader des services de paiement Paypal, de lancer un service permettant “d’acheter, de conserver et de vendre des crypto-monnaies” ainsi que de la récente décision de Square d’ajouter 50 millions de dollars de crypto-monnaies à son bilan.

“C’est la validation d’un marché qui était encore relativement incertain il y a quelques années”, se félicite Simon Polrot, président de l’Association pour le Développement des Actifs Numériques (ADAN).

Selon M. Polrot, l’arrivée d’acteurs plus traditionnels sur le marché du Bitcoin, comme Paypal mais aussi Mastercard, sont des “signaux très importants” d’un intérêt nouveau.

Et cet intérêt nouveau, pourrait bien être amplifié par l’adoption des millénnials pour cette crypto-monnaie. Une enquête de Charles Schwab avait d’ailleurs révélé que les actions de GBTC, de Grayscale – une société qui détient du Bitcoin en fiducie – étaient plus populaires que des noms célèbres de Netflix et Disney.

Ainsi les jeunes générations pourraient préférer le Bitcoin à l’or. Une tendance confirmée par les analystes de JP Morgan :

“Le Bitcoin pourrait faire concurrence à l’or comme monnaie alternative dans les prochaines années, à mesure qu’une nouvelle génération d’investisseurs prend une part toujours plus importante sur le marché”,

Ces mêmes analystes soulignent en revanche que la capitalisation sur le marché de la crypto-monnaie est dix fois inférieure à celle de l’or. Comme le note J.P. Morgan, la valeur de l’or et des ETF Bitcoin est à peu près égale, mais l’or vaut 2,6 billions de dollars au total (contre 240 milliards de dollars pour Bitcoin) car de grandes quantités sont détenues sous forme de barres et de pièces.

Si JP Morgan estime qu’il faudra quelques années avant que le Bitcoin ne remplace l’or, le prix de la crypto-monnaie a pourtant encore bondi de 8,81% jeudi, comparativement à l’or qui grimpait de 2,45%, sous l’effet des élections américaines.

Ce qui a fait ressurgir la comparaison entre les deux actifs.

“La crypto pourrait constituer une forme de valeur refuge dans un contexte où la confiance dans la monnaie fiduciaire est un peu mise à mal”.

M. Polrot

Comme l’or, le Bitcoin profiterait donc de la politique des grandes banques centrales, qui multiplient les efforts pour contrer les effets dévastateurs de la pandémie du Covid-19, au risque de faire baisser l’attractivité de leurs monnaies.

Les avis sur l’attractivité du Bitcoin reste très contreversés. Pour certains, le Bitcoin n’a pas sa place dans un portefeuille de monnaies. Il aurait même un effet dévastateur pour  un portefeuille de devises ou de taux de change qui utilise l’or pour se diversifier et protéger la valeur des actifs du portefeuille.

Pour d’autres en revanche, Bitcoin, ainsi que l’or, peuvent rester des paris dynamiques pour les investisseurs qui cherchent à profiter de la faiblesse continue du dollar.

“Bitcoin sort plus fort après chaque défi”, a déclaré Michael Sonnenshein, Directeur Général de Grayscale Investments, une société de gestion d’actifs en monnaie numérique.

“Les gens considèrent le Bitcoin comme une réserve de valeur et une couverture contre l’inflation.”

Michael Sonnenshein, directeur général de Grayscale Investments

C’est bien le rôle que semble jouer les crypto-monnaies pour les citoyens d’Iran, du Venezuela ou de la Turquie, qui tentent de se prémunir individuellement de l’inflation galopante dans leur propre pays.

Ainsi, le faiblissement des monnaies fiat pourrait-il à long terme renforcer la valeur du Bitcoin dont l’utilité en tant que mécanisme de paiement est supérieur à l’or?

Et à court terme, qu’adviendrai-il des crypto-monnaies si le Bitcoin venait à s’essouffler?

Le dernier article, de l’analyste Vincent Ganne chez Trading View France, émet l’hypothèse que si Bitcoin devait marquer une courte pause avant de reprendre sa lancée, cela devrait profiter aux altcoins de forte capitalisation boursière, comme Litecoin, Ether et XRP.

Article: Joana Foglia – Source: AFP, JP Morgan, CNN, SCHWAB, Cryptonaute

Auteur de l’article : Wealth Monaco