Climate Action 100+ 2020 Rapport

Climate Action 100+ : le Rapport des Progrès Parcourus

Au cas où vous l’auriez manqué, Wealth Monaco vous propose aujourd’hui d’accéder au rapport de 2020 de Climate Action 100+.


Près de la moitié des entreprises ciblées par Climate Action 100+, l’une des plus grandes initiatives d’engagement des investisseurs dans le domaine du changement climatique au monde, se sont désormais engagées à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, selon son dernier rapport.

Le rapport d’étape Climate Action 100+ 2020 décrit la croissance et les évolutions significatives de l’initiative constituée de 545 investisseurs signataires, responsables de plus de 52 billions USD d’actifs sous gestion qui s’engagent avec 167 entreprises pour cette action.

Mais malgré la croissance significative du nombre de signataires et des engagements en faveur du net zéro, le rapport détaille les lacunes persistantes dans la couverture des objectifs, avec seulement une petite proportion d’objectifs net zéro, y compris les émissions indirectes les plus importantes (connues sous le nom de Scope 3).

Le rapport détaille les progrès par secteur pour les entreprises cibles engagées par les investisseurs dans le cadre de Climate Action 100+, dont 100 des plus grandes entreprises émettrices de gaz à effet de serre au monde et plus de 60 autres qui sont essentielles pour accélérer la transition vers des émissions neutres. Les progrès au niveau de l’entreprise par rapport aux objectifs de l’initiative seront indiqués au premier trimestre 2021 dans le cadre du benchmark de Climate Action 100+ Net Zero récemment annoncé.

Dans l’ensemble, le rapport d’Action Climat 100+ indique que:

  • 43% des entreprises cibles de l’initiative ont désormais des objectifs ou des engagements en matière d’émissions nettes nulles d’ici 2050 (ou avant). 51% ont également des objectifs de réduction des émissions à court terme (jusqu’en 2025) et 38% ont des objectifs à moyen terme (2026-2035).
  • Seulement 10% des entreprises ciblées ont des objectifs net zéro qui incluent la couverture de leurs émissions les plus importantes, de type Scope 3.
  • 26% des compagnies d’électricité figurant sur la liste des priorités de l’initiative ont des plans d’élimination du charbon qui sont conformes aux objectifs de l’Accord de Paris (contre 13% en 2019).
  • 194 nouveaux projets pétroliers et gaziers sanctionnés cette année par des entreprises cibles ne correspondent pas aux objectifs de l’Accord de Paris. De plus, 68% des dépenses en capital prévues dans le secteur pétrolier et gazier ne correspondent pas non plus à ces objectifs.
  • Les entreprises axées sur l’automobile sont encore largement en deçà des investissements nécessaires pour passer des moteurs à combustion interne aux véhicules hybrides et électriques.

Selon Mindy Lubber, CEO et Président du Ceres, et membre du comité directeur mondial de Climate Action 100+, l’initiative a accueilli deux des plus grands gestionnaires d’actifs américains qui amplifieront largement les efforts des investisseurs mondiaux pour contribuer à l’engagement net zéro.

Climate Action 100+ fournit l’élan, l’intendance et l’analyse pour soutenir les entreprises les plus émettrices du monde dans les réinitialisations stratégiques qu’elles doivent effectuer.

«Au cours des cinq années qui ont suivi la signature de l’Accord de Paris, nous avons assisté à une explosion de l’engagement sur le risque climatique. Les signataires de Climate Action 100 ont été à l’avant-garde de cet effort et nous sommes fiers de constater les progrès, même dans les secteurs et les pays les plus résistants. Au cours de l’année à venir, nous allons faire évoluer notre outil de Benchmark ainsi que nos efforts afin de mieux penser la transition de notre travail, sans lequel le progrès mondial serait entravé. »

Laetitia Tankwe, Conseillère du Président Jean-Pierre Costes, du Groupe Caisse des Dépôts, de l’Ircantec et Présidente du Comité de Pilotage Global Climate Action 100+

Le rapport décrit également les progrès significatifs réalisés sur le changement climatique par un certain nombre de sociétés axées sur l’Asie à la suite d’un engagement coopératif avec les investisseurs, y compris l’émergence d’une série d’engagements de réduction d’émissions.

Une copie complète du rapport d’Action Climat 100+ 2020 est disponible ici

Source: IIGCC

Auteur de l’article : Wealth Monaco