L’agence fédérale américaine chargée de la régulation des bourses de commerce – Commodity Futures Trading Commission (CFTC) – envisage d’intégrer des tests de résistance climatique à sa surveillance des marchés des matières premières et des produits dérivés.

Consultation de l’US CFTC sur les risques financiers liés au climat

Cette décision de la CFTC, l’agence fédérale américaine chargée de la régulation des bourses, fait partie d’une série de mesures envisagées par le régulateur alors qu’il cherche à intensifier son action sur les risques financiers liés au climat.

Le 20 mai 2021, le président Biden a signé le décret exécutif sur les risques financiers liés au climat (« décret exécutif 14030 »), qui décrit une stratégie pangouvernementale pour atténuer les risques financiers liés au climat. Ce décret reconnaît que l’incapacité des institutions financières à comptabiliser et à mesurer de manière appropriée et adéquate les risques physiques et de transition menace la compétitivité des entreprises et des marchés américains.

Cette ordonnance manifeste une politique visant à faire progresser la divulgation des risques financiers liés au climat et à agir pour atténuer ce risque et ses facteurs tout en réalisant une économie à émissions nulles d’ici 2050.

Dans ce contexte, l’agence fédérale américaine chargée de la régulation des bourses de commerce a sollicité une consultation publique afin de mieux éclairer sa compréhension et sa surveillance des risques financiers liés au climat sur les marchés des produits dérivés et des matières premières.

Les réponses à cette consultation contribueront à éclairer les prochaines étapes de la Commission dans la poursuite de son objectif, entre autres, de promouvoir l’innovation responsable, d’assurer l’intégrité financière de toutes les transactions soumises à la loi sur les bourses de marchandises (CEA) et d’éviter le risque systémique.

Les informations reçues éclaireront également la réponse de la Commission aux recommandations du rapport 2021 du Conseil de surveillance de la stabilité financière sur les risques financiers liés au climat et éclaireront les travaux en cours de l’unité des risques climatiques de la Commission.

«Mon intention est de veiller à ce que les agriculteurs, les éleveurs, les fabricants, les consommateurs finaux et les investisseurs américains soient équipés pour gérer leurs risques liés à des événements météorologiques de plus en plus graves et fréquents, ainsi qu’à la transition vers une économie à faible émission carbone.  Cette consultation publique vise à garantir que nous, en tant que régulateur, nous sommes informés, éduqués et engagés.»

Rostin Behnam, Président de l’agence fédérale américaine chargée de la régulation des bourses

Consultation de l’US CFTC sur les risques financiers liés au climat

Source: CFTC