Sebastien Prat

Equilateral.io Startup RegTech à Monaco

Equilateral.io est la dernière-née des deux entrepreneurs monégasques, Sébastien Prat, partenaire du cabinet de conseil Phoenix Consulting Monaco, et Pierre-Alexandre Rousselot Directeur de la WealthTech Monégasque, KeeSystem.

Sebastien Prat nous présente cette startup spécialisée en RegTech.

Equilateral.io incubée au MonacoTech en 2020

Nous avons, effectivement, eu le privilège d’être sélectionnés par MonacoTech pour y lancer notre startup. Notre société a pour objet le développement d’une suite logicielle qui accompagne nos clients dans le cadre de leurs obligations réglementaires.

Equilateral.io est une RegTech car elle allie l’expertise réglementaire à la maitrise technologique pour fournir une solution clé en main et dimensionnée à ses clients monégasques.

Positionnement de cette startup dans l’écosystème monégasque

Le premier marché que nous visons est celui du monde bancaire et financier. Nous proposons des logiciels aidant notamment les acteurs de ce secteur à faire face à leurs obligations telles que le « KYC » (vérification de l’identité de leurs clients et des risques associés), « AnaCredit » (reporting mensuel des banques monégasques à la Banque de France), ou le « CRS » (échanges d’informations entre les banques et les services fiscaux).

Nos solutions sont conçues pour être adaptées tant au niveau du design qu’en termes de complexité aux acteurs de la Place, pour lesquels les solutions de marché existantes s’avèrent quasi-systématiquement surdimensionnées et bien trop couteuses. Elles seront exploitables en mode SaaS car nous comptons les héberger sur le Cloud Souverain dès qu’il sera opérationnel. 

Déploiement de la blockchain et LCB/KYC

La blockchain permet de sécuriser une transaction, sans avoir systématiquement recours à un tiers de confiance (traditionnellement les banques) et en incluant l’impossibilité de modifier les données sur les contreparties.

Seulement, le travail de vérification et de validation des informations de l’investisseur doit être exécuté en amont de toute transaction. Il est donc primordial que la qualité du KYC soit optimisée et fiabilisée davantage – c’est précisément ce que nous proposons.

Les avancées réglementaires dans ce domaine sont uniques au monde, et nous avons la chance de vivre dans un pays avant-gardiste en la matière. Il faudra donc que la Place Monégasque mette en œuvre tous les moyens nécessaires pour assurer la transparence et la fiabilité des transactions d’un point de vue LCB/KYC, ce qui suscitera un sentiment de confiance de la part des acteurs de ce secteur à l’égard de la Place monégasque.  

De plus, la réglementation a permis la création d’un marché primaire des actifs numériques : pour que l’intérêt de cette avancée soit complet, il faudra faire en sorte que celui-ci donne lieu à un marché secondaire.

À LIRE AUSSI

Auteur de l’article : Wealth Monaco