Le fonds Climate Fund for Nature des groupes de luxe Kering et l’occitane a pour vocation d’injecter des capitaux importants en faveur de la protection et de la restauration de la nature.

À l’occasion de la 15e Conférence des Parties (COP) de la Convention sur la biodiversité, qui se déroule à Montréal, le Groupe de luxe international Kering et la société de cosmétiques haut de gamme et durables Groupe L’Occitane ont annoncé leur partenariat pour créer le fonds Climate Fund for Nature1 au début de la session de clôture du forum Business and Biodiversity.

Alors que les pays et les entreprises renforcent leurs engagements dans la lutte contre les crises climatiques et les atteintes à la biodiversité, la nécessité d’accroître les financements et les investissements pour la protection de la nature est désormais reconnue par tous comme essentielle. À l’avenir, si le monde veut atteindre ses objectifs en matière de changement climatique, de biodiversité et de préservation des sols, les investissements dans les solutions fondées sur la nature doivent au moins tripler d’ici à 2030 et quadrupler d’ici à 2050. Cette accélération équivaudrait à un investissement total cumulé pouvant atteindre 10 000 milliards de dollars et à un rythme d’investissement annuel de 674 milliards de dollars2.

Le fonds Climate Fund for Nature mobilisera les ressources des secteurs du luxe et de la beauté afin de protéger et de restaurer la nature en mettant la priorité sur la promotion de l’indépendance des femmes. 140 millions d’euros ont déjà été engagés par les deux groupes avec un objectif total de 300 millions d’euros à terme. Le fonds sera ouvert à d’autres entreprises partenaires afin de permettre d’intensifier ses impacts positifs sur le terrain. Il sera géré par la société de gestion Mirova, filiale de Natixis Investment Managers dédiée à l’investissement responsable.

Le véhicule d’investissement du fonds sera opérationnel au premier trimestre 2023. Avec l’objectif de soutenir des projets de haute qualité dédiés à la protection et à la restauration de la nature, le fonds soutiendra également les agriculteurs dans leur transition vers l’agriculture régénératrice, délivrera des crédits carbone et générera des co-bénéfices pour les communautés avec un accent particulier sur la promotion de l’indépendance des femmes.

Les projets éligibles seront principalement situés dans les pays où les investisseurs se procurent leurs principales matières premières. L’avancée des projets sera attentivement suivie afin de s’assurer qu’ils produisent des résultats mesurables pour la nature, le climat et les moyens de subsistance des populations.

Les projets soutenus devront également contribuer de manière significative à la promotion de l’indépendance des femmes, en comblant notamment les écarts existants en matière d’accès au financement, aux terres et à la formation. À cette fin, le fonds et Mirova collaboreront avec 2X Collaborative, un organisme intersectoriel mondial de promotion de l’investissement dans une optique de genre.

« Le fonds Climate Fund for Nature offre l’opportunité aux secteurs du luxe et de la beauté de soutenir collectivement la restauration et la conservation de la biodiversité à grande échelle. (…) Si nous voulons enrayer et inverser la perte de biodiversité d’ici 2030 et lutter contre le changement climatique, lui-même intrinsèquement lié à la nature, des mécanismes de financement innovants sont essentiels pour flécher les investissements indispensables vers des solutions fondées sur la nature. Nous invitons d’autres entreprises à rejoindre cette initiative ambitieuse afin de contribuer à un avenir favorable à la nature ».

Marie-Claire Daveu, Directrice du développement durable et des affaires institutionnelles de KERIN

« Notre planète est confrontée à une crise mondiale du climat et de la biodiversité jamais vue auparavant. Le Groupe L’OCCITANE est fier de s’associer à KERING et à Mirova pour intensifier son action contre la dégradation de la nature ; celle-là même qui fournit les ressources et les services dont nous dépendons. Alors que la réduction de nos émissions et de notre impact sur l’environnement est notre priorité, le fonds Climate Fund for Nature nous aidera à aller plus loin en soutenant des projets qui encouragent les pratiques régénératrices qui profitent non seulement à la nature, mais aussi aux communautés ».

Adrien Geiger, Chief Sustainability Officer du Groupe L’OCCITANE et Directeur Général de L’OCCITANE en Provence

« Pour parvenir à une économie positive pour la nature et zéro net carbone, une mobilisation très importante de capitaux et d’investissements est nécessaire et la contribution ambitieuse des entreprises est essentielle ».

Anne-Laurence Roucher, Directrice générale déléguée et responsable du Private Equity et du capital naturel chez Mirova

Source: Kering, Mirova, L’occitane

1 Climate Fund for Nature SAS sera une société par actions simplifiée à capital variable (autre FIA) ouverte à la souscription aux investisseurs éligibles tels que définis par le règlement du fonds. Il n’a pas été autorisé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) ou toute autre autorité de régulation. Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une offre, une proposition ou une sollicitation aux investisseurs d’investir dans le fonds. Le fonds sera exposé au risque de perte en capital, au risque de gestion discrétionnaire, au risque de valorisation, au risque de contrepartie, au risque de liquidité, au risque de durabilité, au risque pays, au risque opérationnel, au risque réglementaire, au risque de change, au risque de taux d’intérêt, au risque de crédit, au risque lié à la stratégie d’investissement, au risque de durabilité.

2 Programme des Nations Unies pour l’environnement (2022). State of Finance for Nature. Time to act: Doubling investment by 2025 and eliminating nature-negative finance flows.