KeeSystem

KYC & AML : des Opportunités de Développement?

KeeSystem, FinTech basée à Monaco, met à la disposition des lecteurs son dernier livre blanc, et à l’occasion de cette sortie nous présente dans cet article comment transformer les données clients  obligatoires en opportunités de développement.

Dans notre environnement caractérisé par des taux bas, une pression sur les marges et une hausse des coûts liés aux exigences règlementaires, les innovations portées par la Fintech offrent de belles opportunités de développement aux acteurs du marché prompts à anticiper les évolutions futures.

Les gérants de fortune indépendants ont toujours fait preuve d’agilité pour s’adapter aux mutations du métier Private Banking, en se concentrant notamment sur l’expérience client et la personnalisation de leurs services.

Afin de préserver leur temps et leurs ressources en faveur des clients, ils ont bien compris la nécessité d’améliorer l’efficacité de leurs activités cœur de métier (gestion de portefeuille, reporting-consolidation, gestion des risques…etc.) en adoptant les outils technologiques nécessaires.

Favoriser l’acquisition de nouveaux clients

Toutefois ces gains de productivité ne résolvent pas les besoins essentiels d’acquisition de nouveaux clients et de croissance des revenus. Les choix possibles sont bien connus : développer les revenus générés par les clients existants en augmentant le share of wallet ou en vendant des services supplémentaires ou plus rentables, et acquérir de nouveaux clients via les gérants existants ou nouveaux.

Des outils innovants permettent aujourd’hui d’améliorer l’efficacité commerciale en transformant la manière dont les gérants génèrent des leads commerciaux adaptés, c’est-à-dire des prospects répondant aux besoins AML tout en étant commercialement robustes avec un potentiel avéré de gestion d’actifs.

Il existe de multiples produits permettant de gérer les différentes composantes du métier (CRM, Compliance, gestion de portefeuille, trading, reporting & consolidation…etc.), qu’il s’agisse de solutions globales ou d’offres plus spécialisées et intégrées aux systèmes d’informations des gérants. Quel que soit la ou les solutions retenues, il est important qu’elles soient interconnectées pour ne pas fonctionner en silos afin d’utiliser au mieux les données.

Utiliser les données obligatoires pour créer de nouvelles opportunités de développement

Les gérants collectent en effet de nombreuses données, notamment dans le cadre de l’onboarding et du monitoring des clients sous l’angle KYC et AML. Malgré les progrès technologiques pour effectuer les recherches KYC, l’onboarding demeure un travail manuel et chronophage nécessaire pour satisfaire aux exigences réglementaires et mieux servir les clients grâce à une meilleure connaissance de leur profil, histoire, personnalité financière, convictions, objectifs patrimoniaux…etc.

Ces données KYC & AML recèlent une valeur souvent peu exploitée de manière commerciale, sans compter le besoin de rentabiliser le coût de ces données en matière de collecte, gestion, stockage et protection.

L’équipe de KeeSystem a formalisé 4 stratégies s’appuyant sur les données KYC et AML pour identifier des opportunités d’acquisition de nouveaux clients.

Dans ce document, le lecteur découvre :

  • Comment cartographier l’écosystème global de vos clients pour identifier des opportunités
  • Pourquoi identifier des connexions entre les personnes physiques et morales renseignées
  • Comment utiliser les données philanthropiques des clients
  • Comment faire ressortir plusieurs points d’entrée pour un même prospect qui sont les prospects auxquels vous pouvez être facilement référé / recommandé

Si vous souhaitez en savoir plus, il est possible de demander gratuitement un exemplaire en cliquant ici.

KeeSystem

Auteur de l’article : Wealth Monaco