L’interview de l’ancien directeur de campagne des Nations Unies Enzo di TarantoPhilanthropie &Diplomatie des Célébrités

Le 23 septembre 2019, les dirigeants mondiaux se sont réunis lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York afin de discuter de solutions innovantes pour mettre en œuvre les Objectifs de Développement Durable (ODD) et l’Agenda 2030. Pouvez-vous partager avec nous certaines de vos activités ?

Diplomatie des célébrités

Pour contribuer au débat mondial sur les ODD et les Actions pour le Climat, j’ai promu une série d’événements impliquant les gouvernements, les redevances, les HNWI et l’industrie du divertissement au travers de multiples plateformes numériques comme XZEN, IWOW, MBWF et CIRCLE-X.

Pour atteindre massivement, je capitalise sur la puissance médiatique des évènements planétaires, tels que: le Festival de Cannes, le Sommet pour le Climat organisé par les Nation Unies, Art Basel Miami, les Oscars, les Fashion Weeks, le Grand Prix de Formule 1 et le Superyacht Show de Monaco. Au cours des diverses réflexions ciblées, des campagnes numériques et des réunions privées, je m’efforce de favoriser une action intelligente contre la pollution plastique dans les océans afin de sensibiliser à la création de la première Zone Climatique Intelligente, au monde.

Vous êtes réputé pour un célèbre article publié par l’Université Internationale de Floride sur «la Diplomatie des Célébrités et les Nouvelles Technologies». Pouvez-vous nous expliquer ces concepts?

L’engagement de célébrités du cinéma, de la musique, des sports, de la mode et des affaires peut être utilisé de manière stratégique pour promouvoir la protection de l’environnement à l’échelle mondiale.

L’acteur Oscarisé, Leonardo Di Caprio et la jeune activiste Greta Thunberg ne sont que deux exemples de voix influentes dans cet espace. Beaucoup d’autres stars ont également soutenu cette cause. Par exemple, le fondateur de Virgin, Richard Branson, le septuple champion du monde Usain Bolt et la star de la musique Sean Paul ont uni leurs forces pour soutenir la création de la première Zone Climatique Intelligente dans les Caraïbes. Leur engagement est inestimable.

Diplomatie des célébrités

Pouvez-vous partager avec nos lecteurs des exemples récents d’action climatique intelligente que vous avez personnellement promus?

Oui, lors d’un MasterMind que j’ai organisé en marge du Sommet des Nations Unies pour l’action climatique à New York (septembre 2019), j’ai invité sur scène des célébrités émergentes comme Jazmin Grace Grimaldi (artiste, militante environnementale et fille du Prince Albert de Monaco), et Kiera Chaplin (top model, entrepreneur et petite-fille de Charlie Chaplin) pour présenter leurs travaux sur la mobilité électrique. L’innovateur de la Silicon Valley Bill Tai a également contribué à la présentation de sa plateforme «Vision 2030». En outre, le cinéaste emblématique Jean Michel Cousteau a présenté le film «Les Merveilles de la Mer», coproduit et narré par Arnold Schwarzenneger.

Lors d’un autre événement que j’ai promu lors du Festival de Cannes (em Mai 2019), l’engagement du gouvernement des Émirats Arabes Unis (EAU) a été déterminant pour diffuser le message sur la protection de l’environnement à travers les continents et les industries. Ces partenariats ‘”public-privé” amplifient l’impact et seront de plus en plus utilisés à l’avenir.

Vous êtes considéré comme un visionnaire et également reconnu pour votre prix novateur «Paix du Monde 2050». Comment voyez-vous l’avenir de l’action climatique intelligente?

Les 10 prochaines années seront dominées par l’intelligence artificielle (IA) et l’application de nouvelles technologies. Cela donnera une impulsion incroyable à la génération de l’énergie renouvelable, du recyclage des déchets et de la création de villes intelligentes. Les efforts d’Elon Musk pour construire un tunnel avec zéro émission d’oxyde de carbone à Los Angeles sont louables. De même, le gouvernement de Grenade prévoit de construire une ville verte innovante dans les Caraïbes.

Cependant, la constellation des efforts pour soutenir une action climatique intelligente est encore trop fragmentée et il n’existe pas encore de législation adéquate pour règlementer l’utilisation de l’IA dans ces industries. Bien que les ODD (SDG) des Nations Unies fournissent un cadre opérationnel commun, l’utilisation de nouvelles technologies peut aider à minimiser les doublons et à créer des synergies entre les différents fonds, entités et acteurs. À cette fin, je soutiens la «Plateforme d’engagement environnemental numérique» (DEEP): un écosystème Web sécurisé favorisant une gestion innovante des connaissances sur des sujets environnementaux clés, comme les économies verte et bleue. Ce type d’environnement numérique inclusif peut également favoriser l’engagement des jeunes et des mécanismes de collecte de fonds à faible coût – comme les SMS et les campagnes sur les réseaux sociaux – qui permettent un financement rapide pour de multiples activités environnementales.

Pour finir, je pense que capitaliser sur cette Diplomatie des Célébrités et les nouvelles technologies permet d’engager rapidement, massivement et à peu de frais l’opinion publique mondiale vers une action climatique intelligente. Selon moi, il n’y aurait pas d’objectif plus noble que cela, surtout pour les générations futures.

Diplomatie des célébrités

Enzo di Taranto est un visionnaire, stratège, diplomate, manager de programmes innovants et de campagnes globales de renommée mondiale. Depuis 1990, il a joué un rôle crucial à des postes internationaux au sein des Nations Unies.

Enzo di Taranto a été le principal orateur des événements de plaidoyer de haut niveau à NY, Miami, Washington, Hollywood, Beverly Hills, au Vatican et à Cannes. Il est l’auteur de vidéos, de sites Web, d’essais et livres sur les affaires internationales et la mise en valeur de l’être humain, notamment: “Paix Mondiale 2050”, “Diplomatie-Célébrités & Nouvelles Technologies”, et “Le Rôle des Médias en situation de Crise”, co-écrit avec le prix Nobel Gabriel García Marquez. Il a collaboré et été interviewé par des entités mondiales de premier plan, telles que: l’Union Européenne, la Banque Mondiale, Radio Vatican, Al Jazeera, New York Times and CNN.