worms eye view of forest during day time

La Net-Zéro Alliance Fixe ses Objectifs pour 2025

Le 14 Janvier, le groupe de la Net-Zero Alliance (AOA) a publié son protocole de fixation des objectifs (Target Setting Protocol) désormais disponible dans sa version définitive.

La Net-Zero Asset Owner Alliance (AOA) placée sous l’égide des Nations Unies, conçoit des méthodologies qui sous-tendent l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Fondées sur les dernières recherches internationales sur le climat, ces recherches figurent parmi les recommandations les plus ambitieuses en matière de climat à l’usage des investisseurs.

Forte aujourd’hui de 33 membres, l’AOA entend continuer à se développer et à promouvoir l’adoption de ses normes de protection du climat dans le secteur financier.

Reconnaissant le rôle essentiel que les propriétaires d’actifs ont à jouer, de par le large éventail de classes d’actifs et de secteurs dans lesquels ils investissent, ainsi que leurs obligations fiduciaires (ou équivalentes) envers leurs membres et les bénéficiaires, exigeant des propriétaires d’actifs qu’ils agissent dans l’intérêt des bénéficiaires avec prudence et en faisant preuve de compétences pour la poursuite d’une stratégie d’investissement globale, la Net-Zero Alliance vise à fournir à ses membres, l’accès aux approches et méthodes qui soutiennent le mieux et s’alignent sur la définition des objectifs et l’engagement de l’Alliance.

Elle exige également des propriétaires d’actifs qu’ils investissent sur la base d’informations, d’analyses, de scénarios et de modèles crédibles, et qu’ils conservent la flexibilité nécessaire pour s’adapter à l’évolution des circonstances.

« Les propriétaires d’actifs ont un rôle unique à jouer dans le paysage financier actuel. Ils ont des. En tant que tels, ils sont vulnérables aux perturbations systémiques que le changement climatique entraînera dans les écosystèmes, les sociétés et les économies.

Ils ont également un rôle clé à jouer pour catalyser la décarbonisation de l’économie réelle ainsi que dans le renforcement de la résilience climatique et l’accélération de la transition énergétique en fournissant le capital nécessaire à la transformation de l’entreprise. »

AOA

L’Alliance tend à développer la connaissance approfondie et la pratique des scénarios élaborés par le  Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC), reconnaissant à l’heure actuelle que ces scénarios restent largement inaccessibles aux gestionnaires de portefeuilles non experts en climat qui cherchent à ajuster les portefeuilles au profit de leurs bénéficiaires.

Compte tenu de la nature complexe de l’exploitation de la propriété et des stratégies financières pour conduire le changement du monde réel, et le suivi des impacts de ces actions, une structure de définition des objectifs en quatre parties est recommandée.

Target Setting Protocol 2025

Pour limiter la dépendance mondiale sur l’atmosphère l’élimination du carbone, il a été constaté que les réductions d’émissions pour la période 2020 à 2025 devraient être d’au moins entre -16% et -29% (après suppression de tout chevauchement avec les scénarios de réduction des émissions de 2 ° C la même période)

Le rapport ci-joint propose 2 formules de calcul permettant de fixer des objectifs sur la base des émissions absolues de carbone ou de l’intensité des émissions.

Individuellement, tous les membres de l’Alliance s’engagent à fixer des objectifs concrets de réduction des émissions de gaz à effet de serre de leurs portefeuille d’investissement.

C’est le cas d’Allianz qui annonce que

“d’ici 2025, les émissions de certaines classes d’actifs du portefeuille d’investissement des assurés devront être réduites de 25 % par rapport à 2019.

En plus des critères d’investissement traditionnels, la compatibilité avec l’objectif de 1,5 °C de l’accord de Paris sur le climat sera examinée à l’avenir pour toutes les actions et obligations d’entreprise.

En outre, d’ici 2025, les émissions totales de tous les biens immobiliers dans lesquels Allianz investit suivront des trajectoires de 1,5 °C scientifiquement étayées.”

Au cours des cinq prochaines années, Allianz s’engage également à réduire de 30 % les émissions de gaz nocifs pour le climat, liées à ses opérations (par rapport à 2019)

« En matière de changement, nous commençons par nous-mêmes – pour ensuite accompagner les autres vers la neutralité carbone. Nous sommes convaincus que la prise en compte du climat et du développement durable aura un impact sur notre stratégie d’investissement »

Günther Thallinger, membre du Board d’Allianz SE en charge des investissements et de l’ESG

Artilce: Joana Foglia – Source: UNPRI, AOA, Allianz

Auteur de l’article : Wealth Monaco

Laisser un commentaire