Alors que les ports s’efforcent de répondre aux exigences de notre époque et d’intégrer la durabilité dans leurs opérations, des solutions alternatives sont essentielles : l’infrastructure doit offrir une fonctionnalité structurelle et des avantages environnementaux, là où la roche et le ciment traditionnel n’offrent qu’une valeur écologique limitée.

infrastructures portuaires de Monaco

Dans le cadre de ses programmes de restauration écologique, la Direction de l’Environnement a installé en 2019, à fleur d’eau devant la digue du Port de Fontvieille cinq récifs d’enrochement de type « Tide-pool », en 2019. Ces modules ont été fabriqués par la société ECOncrete, spécialisée dans les structures en béton « bio-améliorant ».

Cette société israélienne multi-récompensée, fait partie de la cinquantaine de solutions de la Fondation Solar Impulse appliquées au domaine des océans (la Fondation totalise 1400 projets).

La solution ECOncrete se compose de trois éléments de base qui fonctionnent en synergie pour réduire l’empreinte écologique et permettre la croissance de la vie marine sur des infrastructures en béton. La surface du module implanté est traitée, rugueuse et rainurée afin de permettre une meilleure accroche des espèces et d’augmenter ainsi la valeur écologique et la colonisation de ces infrastructures.

Durant ces trois dernières années, le concept a donné lieu à un suivi scientifique afin de s’assurer de son efficacité écologique. Les premiers résultats obtenus sont très encourageants au point qu’il est facile d’observer, à l’œil nu, les espèces qui ont colonisé les modules.

À l’occasion du monitoring biologique de 2022, qui aura eu lieu ce mercredi 18 mai, la Direction de l’Environnement a mis en place un panneau de sensibilisation sur le mur Jean Charles Rey pour localiser ces installations et expliquer l’intérêt de ces récifs d’enrochement. Ce programme de restauration écologique s’inscrit dans la démarche « Ports propres » et plus particulièrement dans la certification « Ports propres actifs en biodiversité ».

infrastructures portuaires de Monaco

Source: Département de la Communication du Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco, ECOnrete