Vendredi 29 Avril 2022, sous la présidence du Ministre d’Etat, Pierre Dartout, s’est tenue la 2ème réunion du Comité de coordination et de suivi de la stratégie nationale de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive et la corruption (LCB-FT).

Le Comité est composé de deux collèges:

D’une part, les représentants des Institutions : le Conseil National, le Secrétaire d’Etat à la Justice, la Direction des Services Judiciaires, les Conseillers de Gouvernement – Ministres des Finances et de l’Economie, de l’Intérieur, des Relations Extérieures et de la Coopération , le Procureur général, le Directeur du Service d’Information et de Contrôle sur les Circuits Financiers , le Contrôleur général de la Sûreté publique, le Directeur du Budget et du Trésor, de l’Expansion Economique, des Services fiscaux, le Secrétaire général de la Commission de Contrôle des Activités Financières, le Chef du service du Contrôle des jeux et le Bureau des douanes françaises de Monaco.

D’autre part, les représentants des professions assujetties à la législation anti-blanchiment : l’Ordre des Experts-Comptables et comptables agréés de Monaco, l’Ordre des Avocats-défenseurs et Avocats, l’Association Monégasque des Activités Financières, l’Association Monégasque des Compliance Officers de Monaco, la Chambre Immobilière Monégasque, l’Association Monégasque des Professionnels en Administration des structures étrangères, la Fédération des Entreprises Monégasques, l’Union des Commerçants et des Artisans de Monaco et la Chambre Monégasque de l’Horlogerie et de la Joaillerie.

Le Secrétariat du Comité est assuré par le SICCFIN dont le Directeur, Michel Hunault, est en charge du suivi de la stratégie.

Ce Comité a pour objectif de veiller à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de lutte pour la période 2022-2024 qui repose sur des principes directeurs que sont la prévention, la dissuasion, la coordination nationale et la coopération internationale.

Lors de la réunion, les participants ont eu l’occasion de faire part de leur retour d’expérience suite à la visite d’évaluation de Moneyval menée par le Conseil de l’Europe en février dernier. Cette réunion a également permis d’acter la création de différents groupes de travail thématiques qui s’inscrivent dans le cadre du déploiement du plan d’actions de la Stratégie nationale.

Rappelons que la Principauté a engagé une politique active dans le domaine de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme depuis de nombreuses années, et plus précisément depuis 1993, date de la première loi anti-blanchiment. De plus, depuis son entrée au Conseil de l’Europe en 2004, Monaco participe aux travaux du Comité d’Experts MONEYVAL qui a pour objectif de s’assurer que les États membres ont mis en place un système efficace pour contrer le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, et qu’ils respectent les normes internationales pertinentes en ce domaine.

LCB-FT 2ème réunion comité

Source: Direction de la Communication du Gouvernement Princier d la Principauté de Monaco