iigcc

Méthodologie d’Investissement Net Zero

Le Groupe d’investisseurs institutionnels sur le changement climatique (IIGCC) a lancé la «Méthodologie d’Investissement Net Zéro», afin de maximiser la contribution des investisseurs à la décarbonisation de l’économie mondiale et au changement climatique.

Au total, 22 propriétaires d’actifs, avec 1.200 milliards de dollars d’actifs, ont profité de la publication de cette méthodologie pour s’engager à atteindre un alignement net zéro d’ici 2050 ou plus tôt. Les fonds en question s’appuient sur la méthodologie pour honorer ces engagements, aux côtés d’un certain nombre de gestionnaires d’actifs qui travaillent déjà avec les clients sur l’alignement net zéro.

Cela signifie que 38 investisseurs, gérant 8.500 milliards de dollars d’actifs – y compris des propriétaires d’actifs et des gestionnaires d’actifs – mettent déjà le cadre en pratique. Parmi ces investisseurs figurent PensionDanmark, Lloyds Banking Group Pensions Trustees Limited, Bundespensionskasse AG, AXA Investment Managers, DWS, Aberdeen Standard Investments, PIMCO, Robeco et Fidelity International.

La majorité de ces premiers utilisateurs ont participé à la création de cette méthodologie et prennent les premières mesures pour définir une approche standard de l’industrie en matière d ’« investissement net zéro ».

Le cadre permet aux investisseurs de décarboniser leurs portefeuilles d’investissement et d’augmenter les investissements dans les solutions climatiques, d’une manière cohérente avec les objectifs de réduction des émissions et qui contribue à une perspective de température de 1,5°C. Pour ce faire, les investisseurs élaborent une «stratégie d’investissement net zéro» qui s’articule autour de cinq éléments fondamentaux.

Ces éléments clés sont : les objectifs et les cibles, l’allocation stratégique des actifs et l’alignement des classes d’actifs, ainsi que le plaidoyer politique et l’activité d’engagement des investisseurs et la gouvernance.

L’alignement des classes d’actifs est le principal moteur d’une économie sobre en carbone; par conséquent, la méthodologie d’investissement net zéro vise à accroître l’alignement des actifs sur des trajectoires net zéro dans les portefeuilles de catégories d’actifs

La «stratégie d’investissement net zéro» est également étayée par trois types d’objectifs, en tant que principaux indicateurs pour mesurer une action efficace:

  • •Objectifs au niveau du portefeuille pour la décarbonisation et l’investissement dans les solutions climatiques
  • Objectifs de couverture de portefeuille limités dans le temps pour les entreprises et les actifs afin de répondre à des critères nets ou alignés
  • Seuil de couverture d’engagement (> 70% d’émissions dans les secteurs matériels) assurant un engagement effectif vers la transition

Le cadre est destiné à fournir un guide de mise en œuvre pratique, aidant les investisseurs à définir et à appliquer leur propre stratégie d’investissement net zéro.

“En tant qu’investisseurs, nous avons un rôle essentiel à jouer pour parvenir à zéro émission nette à l’échelle mondiale. Alors que nous cherchons à prendre des mesures concrètes, ce cadre innovant est extrêmement précieux car il fournit un moyen pratique de développer des solutions net zéro pour nos clients et de soutenir les objectifs de l’Accord de Paris.”

Rod Paris, CIO, Aberdeen Standard

Bien que ce processus soit hétérogène et unique à chaque investisseur, le cadre contribue à éclairer ces approches en se basant sur les méthodologies et les mesures des meilleures pratiques. L’IIGCC s’attend à ce qu’un nombre croissant d’investisseurs utilisent cette méthode après sa publication.

Les organisations d’investisseurs impliquées sont réparties dans 4 régions du monde: l’IIGCC s’engageant avec des investisseurs européens, le Ceres couvrant l’Amérique du Nord, le AIGCC pour l’Asie et l’IGCC qui couvre l’Australasie. Créée par l’IIGCC à la demande des investisseurs propriétaires d’actifs européens en août 2020, l’initiative va désormais se mondialiser. Cette collaboration augmentera la portée de l’initiative et contribuera à répondre à l’urgence d’aider les investisseurs du monde entier à favoriser le passage à un «investissement net zéro» dans l’ensemble du secteur.

L’Initiative d’investissement aligné aux accords de Paris sera le forum mondial pour aider les propriétaires et les gestionnaires d’actifs à définir et à atteindre des objectifs zéro net. L’activité s’appuiera sur la collaboration existante, en fournissant aux investisseurs une norme de bonnes pratiques et une approche cohérente de l’alignement net zéro dans le secteur mondial de l’investissement. Les travaux se poursuivront également pour élargir la portée de cette méthodologie. Les travaux se poursuivront également pour élargir la portée du cadre méthodologique.

À ce jour, 4 classes d’actifs différentes sont déjà couvertes par ce cadre:

  • obligations souveraines,
  • actions cotées
  • revenu fixe d’entreprises
  • immobilier

D’autres suivront, avec deux classes d’actifs supplémentaires déjà identifiées et des travaux en cours:

  • infrastructure
  • private equity

Cela vient en parallèle de l’accent mis sur la manière dont les investisseurs peuvent s’aligner sur les objectifs d’adaptation et de résilience de l’Accord de Paris.

Crise Climatique

L’urgence de faire face à la crise climatique est de plus en plus admise et la réalisation de l’objectif d’émission neutre est la clé du succès. La dynamique est de plus en plus claire, avec neuf des 10 plus grandes économies du monde qui se sont engagées à atteindre des émissions nettes nulles d’ici le milieu du siècle. La contribution des investisseurs est vitale pour la réussite de ce processus, mais n’ont pas une approche standardisée pour convertir cette intention en actes et actions concrètes. L’ambition du cadre d’investissement net zéro cherche à combler cette lacune.

«Robeco utilise plusieurs outils pour relever les défis du changement climatique depuis de nombreuses années dans le cadre de la transition vers une économie sobre en carbone. Celles-ci vont de l’engagement avec les entreprises dans lesquelles nous investissons au lancement de solutions pour les clients comme les toutes premières stratégies obligataires alignées sur l’accord de Paris, qui vont dans le cadre de nos efforts pour lutter contre le changement climatique et la réduction de l’empreinte carbone de nos investissements.

Le cadre d’investissement net zéro est un nouveau cadre complet et important pour concrétiser notre ambition d’émission neutre d’ici 2050 pour l’ensemble de nos actifs sous gestion. C’est la boîte à outils qui rassemble nos différents outils pour l’action climatique. »

Carola van Lamoen, Head of Sustainable Investing, Robeco

Une analyse développée par Vivid Economics montre que l’alignement net zéro est un «choix sans regret, avec la possibilité pour les investisseurs d’obtenir des avantages notables par rapport à une approche traditionnelle de l’investissement». Cela inclut la possibilité de réduire considérablement l’exposition aux risques financiers liés au climat, et aider à garantir que les investisseurs sont les mieux placés pour profiter des opportunités qui se présentent alors que la décarbonisation de l’économie mondiale continue de s’accélérer.

Les points à retenir sont:

  • Le Cadre atteint son objectif: permettre aux investisseurs d’aligner avec succès leurs portefeuilles sur les objectifs de l’Accord de Paris, sans que cela n’ait à affecter les rendements des investissements.
  • L’alignement net zéro offre des réductions significatives de l’exposition aux risques financiers liés au climat.
  • Le processus d’alignement est réalisé à un coût gérable par rapport à la performance du portefeuille (sans impact sur les rendements ajustés au risque).
  • Cela permet aux investisseurs de s’assurer qu’ils peuvent être mieux positionnés pour tirer parti des opportunités qui se présentent lors de la transition vers une économie émergente nette zéro.

The framework is avaiable here

L’ACCORD DE PARIS

La Principauté a signé l’Accord de Paris au siège des Nations Unies à New York le 22 avril 2016 et s’engage à respecter des engagements importants de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 avant d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Article: Joana Foglia – Source : IIGCC

Auteur de l’article : Wealth Monaco