Coalition Monaco

Monaco Participe à la Réunion de la Coalition des Ministres des Finances pour l’Action Climatique

Sixième réunion ministérielle de la Coalition des Ministres des Finances pour l’Action Climatique

Lancée il y a deux ans, cette coalition regroupe les Ministres des Finances de soixante-cinq États développés et en développement, afin d’échanger et de collaborer sur des stratégies de planification économique prenant en compte les enjeux du changement climatique. Collectivement, ce groupe de pays – dont la Principauté fait partie depuis fin 2019 – représente environ 39 % des émissions de gaz à effet de serre et 63 % du P.I.B. mondial.

La Coalition des Ministres des Finances pour l’Action Climatique s’est réunie ce mardi 12 octobre 2021 en marge des Assemblées annuelles 2021 du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) sous l’égide de ses deux coprésidentes, la ministre finlandaise Annika Saariko et la ministre indonésienne Sri Mulyani Indrawati. 

Les ministres des Finances ont souligné le rôle crucial de leurs institutions respectives dans la lutte contre le changement climatique, insistant sur la nécessité impérieuse d’intégrer les enjeux climatiques dans les politiques économiques et financières et mettant en avant des pistes pour faire progresser cet épineux dossier. Ils ont également discuté des réformes en appui à une transition juste et financièrement abordable pour assurer la transition vers une économie décarbonée, y compris à travers la tarification du carbone et une budgétisation verte.

Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, et la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, ont appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts face au changement climatique et souligné les principaux domaines de soutien des institutions multilatérales. Les partenaires institutionnels de la Coalition ont également évoqué leurs visions et leurs priorités afin d’accompagner les travaux de la Coalition et l’avancement des Principes d’Helsinki.

Les membres de la Coalition ont approuvé une déclaration ministérielle commune ainsi que le rapport annuel 2021 et accueilli cinq nouveaux pays — l’Estonie, la Hongrie, le Pérou, la Slovaquie et l’Ukraine — depuis la réunion ministérielle d’avril 2021, portant le nombre total de membres à 65.

Dans ce contexte, M. Jean Castellini a enregistré un message vidéo en soulignant l’importance de l’initiative « Monaco Finance Durable », en coordination avec les professionnels de la place monégasque, ainsi que la croissance des investissements durables au sein du Fonds de Réserve Constitutionnel et son pilotage en fonction d’objectifs de type ESG.

Texte traduit de l’anglais

“J’ai mentionné précédemment, à tous les membres de la Coalition, les dernières réalisations au niveau de mon Ministère, en cohérence avec l’engagement de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et sa fondation, de lutter contre le changement climatique dans le monde.


Ces réalisations comprenaient l’élargissement d’actifs durables dans le Fonds de réserve et la promotion de l’innovation et de la technologie à impact durable dans tous les investissements des fonds, mais plus largement en Principauté et à travers les actions de la fondation de S.A.S le Prince Albert II.


Depuis lors, deux autres étapes importantes ont été franchies : notre Fonds de réserve est en train de mettre en place une ambition alignée sur les Accords de Paris pour ses investissements avec des actions spécifiques que je surveillerai et contrôlerai personnellement de près. Aujourd’hui plus de 50% du Fonds sont investis avec un objectif de durabilité mais nous visons des objectifs beaucoup plus ambitieux en 2025 et au-delà.

Mon ministère a également lancé l’initiative « Monaco Finance Durable » avec la forte mobilisation de notre industrie bancaire et de la gestion d’actifs. Un premier audit a été réalisé qui aidera tous les participants à déterminer la manière dont, avec leurs équipes et leurs clients, ils pourront proposer des produits et des politiques d’investissement durables en utilisant des métriques de reporting simples, compréhensibles par tous, et éviter les écueils du greenwashing.

Cela démontre à nouveau la contribution de la Principauté de Monaco dans la réalisation d’actions concrètes sur notre territoire et au-delà de nos frontières, pour aujourd’hui et pour demain”

M. Jean Castellini,  Conseiller de Gouvernement – Ministre des Finances et de l’Économie

L’intervention vidéo de M. Jean Castellini est également disponible ici.

Article: Joana Foglia

Auteur de l’article : Wealth Monaco