climat

NET ZERO BENCHMARK

Climate Action 100+, une large initiative d’engagement des investisseurs sur le changement climatique, a publié la première référence permettant d’évaluer l’ambition et l’action des entreprises les plus émettrices de gaz à effet de serre au monde, ainsi que d’autres entreprises s’inscrivant dans la transition nette zéro.


La référence Climate Action 100+ Net-Zero Company Benchmark propose les premières évaluations comparatives détaillées de la performance de chaque entreprise ciblée par rapport aux trois objectifs d’engagement de cette initiative: réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la gouvernance et renforcer les informations financières liées au climat.

Cet indice de référence définit les indicateurs essentiels permettant aux entreprises de s’aligner sur un avenir à émission neutre et l’objectif de l’Accord de Paris de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré Celsius.

Bien qu’il existe une dynamique mondiale croissante autour des entreprises qui prennent des engagements ambitieux en matière de climat, ce benchmark montre que les entreprises ont encore un long chemin à parcourir. Aucune entreprise n’atteint un niveau élevé sur l’ensemble des neuf indicateurs et mesures clés utilisés pour les évaluer.

De plus, les évaluations montrent qu’aucune entreprise n’a pleinement divulgué sa stratégie pour atteindre ses objectifs d’émisison neutre d’ici 2050 ou plus tôt. Cela comprend l’établissement d’objectifs à court et moyen termes pour réaliser des réductions d’émissions ambitieuses au cours de la prochaine décennie.

Si certaines entreprises sont en avance sur leurs pairs en matière de stratégie de divulgation et de décarbonisation, la plupart des entreprises ont encore beaucoup de travail à fournir. Plus précisément, les évaluations de l’entreprise révèlent que:

L’alignement des émissions de GES de la chaîne de valeur (Scope 3) reste souvent un angle mort.
Dans l’ensemble, 83 des entreprises cibles (52% du total) qui ont été évaluées ont annoncé leur ambition d’atteindre la neutraltité carbone d’ici 2050 ou plus tôt. Cependant, près de la moitié de ces engagements (44) ne couvrent pas l’ensemble des émissions les plus importantes des entreprises.
Les ambitions à long terme doivent être soutenues par des stratégies plus claires et des objectifs solides à court et moyen terme.
Il est extrêmement important que les entreprises établissent des objectifs à court et moyen terme plus solides pour réaliser leurs ambitions. Alors que 107 entreprises se sont fixées des objectifs à moyen terme (2026-2035), seules 21 répondent à tous les critères d’évaluation; 75 entreprises se sont fixées des objectifs à court terme (2025), mais seules 8 répondent à tous les critères d’évaluation.
Les investissements futurs doivent être plus clairement alignés sur la transition nette zéro.
Seules 6 entreprises s’engagent explicitement à aligner leur CAPEX sur leurs objectifs de réduction des émissions à long terme, et aucune de ces entreprises ne s’est engagée à aligner leur CAPEX sur l’objectif de limiter la hausse de température à 1,5 degré Celsius.
Les conseils d’administration et les équipes de direction doivent améliorer leur gouvernance du changement climatique.
139 entreprises évaluées (87%) exercent une surveillance au niveau du conseil d’administration sur le changement climatique, et un tiers des entreprises lient la rémunération des dirigeants directement aux objectifs de réduction des émissions de l’entreprise.
L’avancée vers les trajectoires ambitieuses de 1.5 degré est souvent absente de la planification des scénarios climatiques.
Près des trois quarts (72% du total) des entreprises évaluées s’engagent à aligner leurs divulgations sur les recommandations du Groupe de travail sur les divulgations financières liées au climat (TCFD) et / ou soutiennent les recommandations. Cependant, seuls 10% utilisent la planification de scénarios climatiques qui inclut le scénario de 1,5 degrés sur l’ensemble de l’entreprise.

Cet outil de référence fournit à l’ensemble des investisseurs de l’initiative Net Zéro (qui représentent 54.000 milliards de dollars) un moyen de développer une plus grande ambition et action en matière d’urgence climatique de la part des conseils d’administration et des dirigeants d’entreprise. Il a été conçu pour approfondir les attentes des investisseurs quant aux progrès des entreprises, et d’informer et d’améliorer les stratégies d’engagement des investisseurs pour accélérer l’action climatique. Les engagements de l’entreprise incluent entre autres l’activité des actionnaires lors des assemblées générales annuelles.

En outre, ce Benchmark vise à définir les éléments clés d’une stratégie commerciale robuste «alignée sur la neutralité carbone».. Les entreprises relativement peu performantes reflètent le fait que la plupart des plus grandes entreprises du monde en sont encore aux premiers stades de transition vers à une économie nette zéro. En apportant une clarté indispensable à ce qu’implique une stratégie commerciale «alignée sur le net zéro», ce Benchmark aide à définir la base de référence de la réalisation des objectifs.

Au cours des prochains mois, Climate Action 100+ s’appuiera sur les évaluations des entreprises publiées aujourd’hui en publiant des analyses secteur par secteur. Ce benchmark continuera d’évoluer en tant que mesure clé des progrès parcourus par les entreprises en matière d’action climatique et d’alignement net zéro; il sera mis à jour et révisé avec les dernières données disponibles, ainsi que les commentaires et les retours des parties prenantes. La prochaine itération sera publiée en 2022.

Les évaluations des 167 entreprises sont disponibles ici

Article: Climate Action 100+

Les principales organisations de recherche et de données sur le climat, sont Transition Pathway Initiative (TPI), Carbon Tracker Initiative (CTI), 2° Investing Initiative (2DII) et InfluenceMap (IM) qui ont joué un rôle central dans l’élaboration globale du nouveau Benchmark et des indicateurs utilisés pour évaluer l’alignement des entreprises sur les objectifs de l’initiative.

TPI a mené la recherche et l’analyse de la divulgation des entreprises, soutenue par ses partenaires de recherche et de données, le Grantham Research Institute on Climate Change and the Environment de la London School of Economics (LSE) et FTSE Russell. Le Benchmark a été réalisé grâce à la direction et au soutien du Comité de pilotage Climate Action 100+, et à la collaboration d’investisseurs signataires et d’experts de comme AIGCC, Ceres, IIGCC, IGCC, et les PRI.

Auteur de l’article : Wealth Monaco