Stratégie Obligataire Climat

Nouvelle Stratégie Obligataire Climat de GAM Investments

La nouvelle stratégie GAM Investments est l’une des premières à se concentrer sur les obligations vertes émises par des acteurs financiers européens


GAM Investments vient d’annonce le lancement d’une nouvelle stratégie obligataire climat durable, dont l’allocation est tournée vers les obligations vertes et durables émises par le secteur financier européen et dont l’impact environnemental est positif. C’est la seconde stratégie à voir le jour cette année, dans l’optique de bâtir la gamme de produits durables de la firme.

Le marché obligataire des solutions pour le développement durable pèse plus de 100 000 milliards de dollars américains et la mobilisation de ces capitaux est cruciale pour progresser dans la transition vers une économie bas carbone. Dans cette optique, GAM a également rejoint l’initiative Climate Bonds, qui vise à faire avancer ce processus.

Le lancement de la stratégie obligataire climat durable confirme le rôle central que joueront les banques dans la transition environnementale en tant que source principale de financement pour les sociétés européennes et les petites et moyennes entreprises (PME). Au premier semestre 2021, l’émission d’obligations vertes par des banques européennes a atteint 100 milliards de dollars américains, dont un record de 33 milliards de dollars américains de nouvelles émissions. Ces émissions devraient rester élevées, car elles sont favorisées par l’engagement des banques dans le financement de l’économie « verte ».

La stratégie obligataire climat durable sera gérée par Atlanticomnium S.A., une société de gestion de fonds indépendante basée à Genève, spécialisée dans l’investissement dans le crédit depuis sa création en 1976 et qui gère les actifs de GAM depuis 1985. La nouvelle stratégie tire parti de la solide expérience d’investissement de l’équipe dans les obligations d’organismes financiers, de son historique éprouvé en matière d’analyse des émetteurs et de partenariat, et de ses relations étroites avec les émetteurs et les autorités de réglementation.

La stratégie adopte une approche active, bottom-up et à forte conviction, axée sur les obligations dont les produits sont alloués aux projets verts éligibles proposés par les capitalisations du marché et dont l’impact est mesurable, notamment l’énergie renouvelable et l’écoconstruction.

Pour identifier les obligations susceptibles de délivrer un impact significatif, l’équipe applique son cadre exclusif d’évaluation des obligations vertes. Ce cadre comporte trois couches d’analyse qui s’intègrent dans le processus global et de longue date de l’équipe : analyse de l’émetteur, de l’obligation et du niveau d’actifs verts. Chaque couche fait l’objet d’une évaluation individuelle menée à l’aide de méthodes d’analyse exclusives et de données tierces externes. Le partenariat est également un aspect clé du cadre appliqué par l’équipe pour parfaire son analyse et encourager l’amélioration des normes avec chaque pilier.

La notation moyenne de la stratégie est BBB+. Elle entre dans le cadre de l’Article 9 de la SFDR qui implique la réception par les investisseurs de rapports d’impact annuels mettant en avant les bénéfices quantitatifs environnementaux associés de leur placement.

« Le changement climatique est l’un des risques les plus importants et les plus pressants pour l’économie mondiale, et les banques ont un rôle clé à jouer pour mener la transition environnementale en soutenant aussi bien les grandes entreprises que les petites. Nous pensons que notre expertise dans les investissements financiers et une approche bottom-up solide pour sélectionner les obligations vertes sont fondamentales pour générer un impact positif sur l’environnement pour nos investisseurs. »

Selon Grégoire Mivelaz, gérant de fonds chez Atlanticomnium,

« Les gestionnaires d’actifs et de fortune contrôlent plus de 110 000 milliards de dollars américains de capitaux et la manière dont ces actifs sont gérés sera cruciale pour atteindre les objectifs mondiaux partagés de zéro émission nette d’ici 2050 ou avant. Nous pensons fermement que les gestionnaires d’actifs doivent être en première ligne pour mener ce changement et concevoir des solutions qui aideront nos clients à faire leur chemin dans la transition vers le bas carbone. La stratégie obligataire climat durable est une offre convaincante pour les investisseurs qui souhaitent générer un impact environnemental significatif et des rendements attrayants. »

Stephanie Maier, Directrice mondiale Sustainable and Impact Investment chez GAM

Source: GAM Investments

Auteur de l’article : Wealth Monaco