Ripple

Paiement via la Blockchain: de l’adoption à la croissance

Le troisième rapport annuel du Paiement via la Blockchain publié par Ripple est un examen complet de l’industrie de la fintech et du rôle croissant de la blockchain dans les paiements.

Le rapport de Ripple révèle non seulement que la croissance est effectivement possible pour les initiatives dans la blockchain et les actifs numériques, mais que la familiarité et le sentiment positif vis à vis de ces technologies continuent d’augmenter, faisant de l’adoption de la blockchain, la clé d’une stratégie de croissance réussie pour les institutions financières.

Dans cinq régions du monde (Amérique du Nord, Europe, Moyen-Orient et Afrique, Amérique latine et Asie-Pacifique), la connaissance de la blockchain et de la crypto-monnaie varie de 82% à 94%. L’engouement continue de croître, avec une préférence pour la crypto-monnaie plus forte dans les régions (62% -75%) que la blockchain (52% -73%).

En termes de points à retenir, le rapport “Blockchain in Payments 2020” souligne que :

  1. Les solutions de paiement par le biais de la blockchain évoluent
  2. Les actifs numériques sont de plus en plus considérés pour faciliter les paiements, en particulier lorsqu’ils sont associés à la technologie blockchain
  3. Les innovateurs de l’industrie réalisent une croissancesignificative, même au milieu de la COVID-19

Des signes positifs montrent que cette adoption en matière de solutions de paiement blockchain s’opère à travers le monde entier. C’est déjà un peu plus d’un tiers des répondants qui affirment utiliser la technologie blockchain pour envoyer ou recevoir des paiements par/pour leurs clients. Segmenté par type d’entreprise, le principal secteur est celui des banques numériques, suivi de près par les banques de détail et les sociétés de transfert de fonds ou les fournisseurs de paiement.

Beaucoup de ces institutions ont adopté la technologie blockchain pour augmenter la vitesse des paiements, atteindre des niveaux élevés de fiabilité, améliorer la transparence des données et réaliser des économies de coûts d’exploitation à long terme. Les solutions blockchain continuent d’évoluer à mesure que les entreprises introduisent de nouveaux services dans les segments de leur clientèle existante ou étendent les services existants à de nouvelles régions.

Dans la section consacrée aux actifs numériques : «La question est de savoir quand – et non plus de si », le rapport révèle qu’au niveau de l’entreprise, l’adoption d’actifs numériques est considérée comme une option viable – lorsqu’elle est associée à la Blockchain – pour les paiements transfrontaliers ; en fait c’est 100% des répondants qui considèrent unanimement les actifs numériques pour le paiement transfrontalier en temps réel, car ils sont vus comme une nécessité commerciale pour beaucoup, et sont également demandés par les consommateurs et les entreprises.

Pour ceux qui effectuent des paiements transfrontaliers à l’aide d’actifs numériques, l’inclusion financière, la réduction de l’utilisation des espèces et la disponibilité de liquidités sont des atouts relativement élevés, mais qui restent en deçà des caractéristiques de rapidité et de sécurité des transactions qui rendent la blockchain si populaire pour les paiements nationaux.

Du côté des entreprises numériques, la transparence, la sécurité et la mise en réseau sont les principaux avantages de l’adoption d’actifs numériques dans les paiements. Tandis que les non-numériques apprécient davantage les facteurs liés à la rapidité d’exécution. Globalement, les prestataires de services de paiement estiment que leurs clients – entreprises et consommateurs – voient une valeur ajoutée dans l’utilisation des actifs numériques.

La blockchain évolue au-delà des paiements. Deux domaines importants sont le financement commercial et les marchés des capitaux, ce qui montre que la blockchain peut être exploitée à plusieurs niveaux.

L’intérêt pour les monnaies numériques des banques centrales (MNBC) et les stables coins émis par les banques a augmenté entre 2018 et 2020.

Dans l’ensemble, le rapport révèle une ouverture à davantage de types d’actifs numériques, avec un mélange pour le bitcoin, les monnaies numériques de banques centrales et de stable coins.

«L’interopérabilité, une règlementation claire et une faible exposition à la volatilité sont les pierres angulaires du succès à long terme des MNBC. Il sera essentiel de combler les écarts entre les diverses initiatives des MNBC avec les systèmes nationaux et internationaux existants, ainsi qu’avec d’autres monnaies numériques, afin de garantir le succès des MNBC à l’échelle mondiale. Les actifs neutres joueront un rôle essentiel dans le mouvement de valeur sans friction entre les MNBC et d’autres actifs numériques. »

Rapport Ripple

Alors que les répondants des marchés matures ont confiance dans la fiabilité des actifs numériques, ils expriment cependant leurs préoccupations en termes de volatilité.

Bien que la pandémie de la COVID-19 continue de générer des difficultés économiques, l’innovation autour de la blockchain et des actifs numériques s’est poursuivie à plein régime en 2020. 79% des entreprises interrogées ont connu une croissance cette année malgré l’impact du COVID. Cela est principalement dû à une expansion des produits, des services et des clients cibles, ainsi qu’à l’innovation dans la technologie de paiement, qui a été un moteur de croissance clé pour 44% des entreprises.

De toute évidence, la pandémie mondiale a amené les prestataires de services de paiement à repenser leurs modèles commerciaux et opérationnels et à s’adapter au nouveau monde “tout numérique” pour survivre. La survie de l’entreprise passe par la bonne gestion de sa trésorerie. Et la technologie blockchain est de plus en plus adoptée dans les marchés émergents, dont la disponibilité de liquidités fait partie des raisons sous-jacentes. De plus, dans un monde avec des directives strictes en matière de santé publique et de distanciation sociale, les fournisseurs peuvent tirer parti des actifs numériques pour offrir une expérience sans contact désormais nécessaire.

D’après les prestataires de services de paiement, les clients semblent considérer que l’utilisation des actifs numériques ou de la technologies blockchain ,crée de la valeur. Cette perception de valeur, explique l’adoption rapide au niveau mondial de ces solutions.

Ce que le rapport “Blockchain in Payments 2020” montre très clairement, c’est que la blockchain n’est plus une technologie exotique et émergente. Mais plutôt une technologie mature qui est testée en permanence et qui continue de progresser, à la fois en termes de cas d’utilisation et d’adoption. Si l’année 2020 sert d’indication sur le chemin parcourru, la blockchain jouera sans doute un rôle de plus en plus vital dans les paiements dans les années à venir.

Article : Joana Foglia -Source : Ripple

Auteur de l’article : Wealth Monaco