Le groupe Crédit Agricole a annoncé lundi sa prise de participation du leader de l’agrégation de comptes bancaires.

Le Crédit Agricole, via son fonds d’innovation et de recherche FIRECA, participe à l’augmentation de capital de LINXO, dont il devient désormais l’un des actionnaires de référence. Si le montant n’ a pas été publiquement anoncé on sait cependant que le purcentage de participation se monte à 85%.  

Créé en Novembre 2001, FIRECA (Fonds d’Innovation et de Recherche du Crédit Agricole) est une filiale du groupe Crédit Agricole. FIRECA a pour vocation d’identifier, faire émerger et lancer des projets innovants et stratégiques pour le groupe Crédit Agricole, en participant à leur financement. Cela peut également mener à des prises de participation dans des sociétés créant, développant et mettant en œuvre les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Dans le cas de la société LINXO créée en 2010, cette Fintech basée à Aix-en-Provence développe des services destinés aux particuliers afin de les aider dans la gestion de leur budget. Elle s’appuie sur une technologie de catégorisation des transactions bancaires et une plateforme qui permet d’agréger différents comptes bancaires. Ces services et technologies proposés aux entreprises sont également accessibles aux particuliers sous la marque Linxo via une plateforme internet ou une application mobile. 

Pour Serge Magdeleine, Directeur Marketing Groupe et Digital de Crédit Agricole S.A. « Après le succès de CA STORE, premier store d’applications bancaires, et la signature de la charte de l’alliance pour l’innovation ouverte, cette prise de participation dans LINXO s’inscrit pleinement dans la stratégie d’open innovation du Groupe. Être proche des capteurs d’innovation (Fintech, Start-up, etc.) est un facteur d’accélération pour améliorer l’expérience digitale de nos clients ».