Ce Vendredi 24 Janvier était l’occasion pour la Jeune Chambre Économique de Monaco (JCEM) de faire la passation de Présidence, entre Alexandre Maniloff, et Marion Soler.

Chaque année, la JCEM nomme un nouveau Président. L’année passée, son Président, Alexandre Maniloff était un homme de communication. Cette année, Marion Soler est une femme de loi.

De formation juridique, Marion va devoir mener de front cette année son double poste de Directrice Générale d’Actis pour lequel elle a été fraichement nommée en 2019, et celui de Présidente de la JCEM pour l’année 2020.

 « Passer de responsable juridique à la Direction Générale d’un groupe comme Actis demande de monter en compétence ; c’est un bon vecteur pour se développer personnellement et professionnellement » admet Marion.

Le déjeuner commence par la présentation de ses vœux ; elle enchaine sur son désir de donner à la JCEM une dominante économique afin d’intégrer la Chambre au dynamisme de l’écosystème Monégasque. Et rappelle que la JCEM s’efforce de contribuer à son niveau au rayonnement de la Principauté en agissant au travers d’actions locales, menées en association avec les organisations institutionnelles, et portant ensemble les valeurs du pays.

Marion a intégré la JCEM en 2016 avec le soutien de Thierry Lerray qui lui a permis de commencer l’aventure.

Elle nous rappelle que les membres entrants sont catégorisés les premières années comme candidats ; puis que l’évolution au sein de la JCEM se fait en fonction de leur degré d’engagement.

Le candidat accède ensuite au niveau de membre de la JCEM.

La progression de son engagement au sein de la Chambre a généré son ambition d’accéder au poste de Présidente

 « Dans le sport on veut gagner, quand on s’investit dans une cause on a naturellement envie d’évoluer et de relever le défi. »

Le déclencheur pour cette jeune femme de 29 ans était de s’assurer « du soutien de sa société. Il y a une réalité au poste de Président. Il faut en effet adapter son agenda au protocole faire preuve d’organisation et d’autonomie dans son travail ».

Le Programme de son mandat :

Cette année de nombreuses actions seront menées simultanément par les membres actifs de la JCEM au travers de trois pôles : Entreprenariat, Networking et Formation.

L’axe Networking se présente sous la forme de petit déjeuner conférence récurant, et qui traitent de thématique en phase avec l’actualité Monégasque.

Les actions de l’Entreprenariat, se distinguent à plusieurs niveaux, notamment lors d’un week-end marathon start-up de 54 heures, du Concours de Création d’Entreprise, d’un projet collaboratif entre mentors professionnels et lycéens – Graine d’Entrepreneurs, d’une battle de pitching – GetInTheRing, tous couronnés lors des Trophées de l’Entrepreneuriat.

-Le week-end startup se déroulera cette année sur 3 jours au mois d’Avril ; l’inscription à cet évènement est accessible à tous, sans limite d’âge, ni de nationalité. Il a pour vocation de mettre le lanceur d’un projet fort de startup directement face à un public d’experts, qui vont l’aider à mettre en forme son projet pour le rendre viable. Il est possible dès à présent de s’inscrire à cet évènement à un tarif Early Bird (jusqu’au 31 Janvier) pour un montant de 80€. Les inscriptions seront fermées le 20 Avril.

-Graines d’entrepreneur est une toute autre application de l’entrepreneuriat, celle-ci consistant à planter la graine de l’entreprenariat au sein des lycées Monégasque (Albert II, FANB et le lycée Hôtelier)

Ce concept sera d’ailleurs présenté au Japon lors du prochain congrès mondial de la JCEM à Yokohama

« Monaco est en devenir une terre d’entreprenariat »

-GetInTheRing remporté par Alexis Giannotti en 2019 pour son projet de Clean FashionTech, du nom de son créateur, GIANNOTTI, sera le candidat représentant la Principauté au concours de Pitch international à Montréal.

Le troisième pôle est celui de la formation au travers de cycles de formation création d’entreprise proposés en soirées, après les heures de travail.

La formation s’étend aussi à des tables rondes et conférences ; la JCEM poursuivra ses cycles membres et public afin de faire partager l’expérience de l’entreprenariat à différentes étapes de son existence et d’inspirer un nouveau regard à ceux qui se lancent dans cette création.

JCI

Comment se structurent les JCE ?

À l’international on compte environ 200.000 membres dont 110 JCE nationales et 6.000 JCE local dans chaque pays

La JCEM regroupe une centaine de membres, dont la majorité sont salariés de niveau cadre dirigeant ; l’autre catégorie étant entrepreneurs à Monaco. Elle est jumelée aux JCI de Sion en Suisse, et d’Afrique du Sud.

Á ce sujet, Marion a un projet qui lui tient à cœur

« Je souhaite renforcer ce sentiment d’appartenance auprès des membres de la JCEM ». Tel est l’ambition de Marion qui envisage au travers d’activités de team building, de formation, de management et de développement personnel, l’échange des expertises de la Jeune Chambre de Monaco avec les JCE de Suisse et de France.

« Je souhaite renforcer les liens et donner à chacun l’envie de porter les valeurs de notre organisation ».

Au cours de l’année les Présidents assistent à plusieurs réunions qui favorisent le renforcement des valeurs de ces JCE.

Cela commence avec l’EPM, première réunion de l’année, rassemblant les chambres nationales, durant laquelle les présidents établissent les bases du développement stratégique à venir

Cette réunion a lieu tous les quatre ans et se déroulera cette année en Moldavie.

Puis, la conférence de Dublin, en Mai 2020 qui a pour but de prendre les décisions adéquates au niveau des différents pôles.

Enfin, le congrès mondial des JCE, prévu cette année à Yokohama, est l’occasion pour les présidents d’harmoniser l’organisation au niveau mondial.

Cette année, Kevin Hein ancien vice-président en 2016, et vice-président exécutif en 2018 de la JCEM a été nommé Secrétaire Général de la Jeune Chambre Internationale (JCI).

Très engagé Kevin souhaite poursuivre son engagement au niveau international.

Trophées de l'entrepreneuriat Monaco

Au niveau de ses partenariats financiers, la JCEM est soutenue par un partenaire global, incarné par la société Telis, dont le Fondateur et Directeur, Mr Thierry Leray s’est engagé jusqu’en 2021.

La société Athos Partenaire, assure le partenariat des Trophées de l’entrepreneuriat

Et la société de traduction Studio Gentile à Monaco est le sponsor du pôle formation.

Les pôles Networking et Entrepreneuriat restent encore à pouvoir en ce début d’année, aux niveaux de 5.000€ et 10.000€. Le nombre de sponsors est restreint et répond à la volonté de la JCEM de ne pas brouiller les messages médiatiques avec l’accumulation de sponsors.

C’est lors de la célébration des Trophées de l’entrepreneuriat se tenant en fin d’année, que les meilleurs candidats dans chaque catégorie se voient remis les prix des partenaires associés.

« Les Trophées de l’entrepreneuriat sont véritablement le point d’orgue de nos actions menées tout au long de l’année ».

Un agenda bien chargé pour les membres de la JCEM et sa Présidente ; un challenge à relever pour chacun d’entre eux, membres comme candidats ; sans aucun doute une passion en commun, l’entrepreneuriat ; et le souhait de chacun de contribuer au rayonnement de la Principauté »

Article Joana Foglia