PLEION SAM

Muriel Cressot a interviewé pour Wealth Monaco Mr Stephane Desvernay, CIO chez PLEION Monaco SAM depuis 2019.

Avant de rejoindre l’équipe de PLEION Monaco SAM, Mr Stephane Desvernay a d’abord pris en charge la gestion de la gamme des fonds diversifiés distribués via les réseaux Crédit Agricole et LCL. Au cours de la 2e année, il a reçu 5 étoiles Morningstar pour tous les fonds qu’il gère. A la tête de Citywire lors de son entrée au CFM INDOSUEZ en 2014, il a pris en charge la gestion de la gamme diversifiée de fonds.

La société d’investissement PLEION Monaco SAM a signé le Pacte National pour la Transition Énergétique, en Janvier 2020, en présence de Me Annabelle Jaeger-Seydoux, Directrice de la Mission pour la Transition Énergétique Monaco (MTE), s’engageant ainsi à suivre une démarche visant à changer ses modes de consommation et habitudes vers une démarche écoresponsable et plus écologique.

Fait peu habituel encore, 100% des salariés de la société ont adhéré au Pacte individuellement, ce qui fait de PLEION (Monaco) SAM la première entreprise privée à atteindre ce score.

Nous avons demandé Mr Stephane Desvernay comment il gérait l’approche ESG depuis son entrée chez PLEION Monaco.

“Monaco est une Principauté dont le souverain, S.A.S le Prince Albert II est un Chef d’Etat engagé dans la protection de l’environnement. Très tôt il a souhaité que le Développement Durable et les thèmes qui s’y rapportent en matière environnementale, économique ou sociétale soient placés au coeur de l’action de son Gouvernement.

C’est dans cette dynamique que dès 2002, S.A.S. Le Prince Albert II a souhaité au travers de la politique de placement des actifs du Fonds de Réserve, soutenir la “finance verte” en privilégiant des investissements respectueux de certains critères extra-financiers.

Aujourd’hui, les institutions financières qu’elles soient banques, assurances ou sociétés de gestion sont de plus en plus nombreuses à revendiquer une approche ESG, c’est-à-dire en s’appuyant sur des critères Environnementaux, Sociétaux ou de Gouvernance, en plus des critères financiers traditionnels.

La prise en compte de critères ESG devient un standard dans la gestion d’actifs tout comme la communication sur une politique de responsabilité sociale est devenue incontournable pour les entreprises cotées.

Pour autant, lorsque l’on s’y intéresse avec sérieux, on note que souvent ce terme est galvaudé, et l’approche superficielle. En effet, une très large majorité des sociétés de gestion aux capacités d’analyses insuffisantes dans ce domaine de l’investissement socialement responsable va se limiter à sélectionner les meilleures entreprises dans chaque secteur d’activité, en fonction de ces fameux critères.

Dans ce cas de figure, il est donc fréquent de retrouver des actions Total en portefeuille puisque le groupe pétrolier est considéré comme le moins mauvais de son secteur d’activité.

On comprend alors le scepticisme du grand public et la difficulté d’appréhender les effets vertueux de leurs investissements. Le phénomène prend une telle ampleur qu’on le nomme « Impact Washing » décrivant des investissements qualifiés de durables sans preuve tangibles. En d’autres termes, cela revient à faire passer le marketing avant les résultats concrets.
Ils convient donc d’aider les investisseurs à différencier les investissements ayant un réel impact sur la société et l’environnement de ceux qui n’en ont pas.

PLEION (Monaco) SAM, société de gestion indépendante installée en Principauté de Monaco a souhaité répondre à ces attentes en combinant fonds thématiques et critères extra-financiers. L’expertise et la séniorité de son équipe d’investissement conduit à un niveau d’exigence élevée tant sur la transparence et la quantification de l’impact que sur la tarification appliquée par les gérants sélectionnés.”

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à les contacter à l’adresse mail suivante : [email protected]

Interview: Muriel Cressot

https://wealthmonaco.com/emssion-carbonne/

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.