BNP

BNP Paribas renforce ses engagements de préservation de la biodiversité

En amont de la Journée Internationale de la Diversité biologique, le 22 mai, BNP Paribas et 16 autres entreprises françaises présentes à l’international confirment leur mobilisation en faveur d’une meilleure préservation de la biodiversité et rejoignent les 27 autres entreprises déjà engagées en 2020 dans act4nature international.


La préservation de la biodiversité est l’un des principaux défis de notre siècle. En 2019, l’IPBES[1] a estimé qu’environ un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction, provoquant de lourds impacts environnementaux, humains et économiques dans le monde. Dans ce contexte, l’économie et les entreprises doivent se mobiliser pour contribuer à préserver la biodiversité et à accroître les impacts positifs.

BNP Paribas a rejoint en 2018, l’initiative act4nature, qui réunit entreprises, pouvoirs publics, scientifiques et associations environnementales. Cette alliance a pour ambition de créer une dynamique collective internationale pour protéger, valoriser et restaurer la biodiversité. En accord avec le Comité de pilotage d’act4nature, BNP Paribas prend aux côtés de 16 autres entreprises de nouveaux engagements en faveur de la préservation de la biodiversité, tels que :

  • Evaluation d’ici 2025 de la totalité de ses clients entreprises sur des critères liés à la biodiversité ;
  • Dialogue avec les clients actifs sur des matières premières et dans des pays sensibles, en leur demandant de démontrer leur engagement à combattre la déforestation (plan d’actions dans la durée, reporting annuels sur les volumes tracés et suivis, etc.) ;
  • Accompagnement des clients dans leur transition vers des modèles plus respectueux de la biodiversité au travers d’outils financiers spécifiques. BNP Paribas se fixe comme objectif d’atteindre d’ici 2025, 3 Mds€ de financements liés à des critères en lien avec la protection de la biodiversité terrestre (prêts à impact positif, obligations vertes, etc.) ;
  • Elargissement de l’enveloppe d’investissements directs dans des startups mobilisées pour la transition écologique pour atteindre d’ici 2025, 250 M€ ; 
  • Déploiement d’un nouveau dispositif de formation lié aux enjeux de la transition écologique et de la finance durable à destination des 193 000 collaborateurs du Groupe.  

Ces nouveaux engagements impliquent la mobilisation de chaque métier du Groupe. Dans ce cadre, BNP Paribas Asset Management poursuit ses travaux de recherches en faveur d’une plus grande transparence de l’impact des entreprises sur la biodiversité et déploiera prochainement sa feuille de route pour mesurer les empreintes « eau » et « forêts » de ses portefeuilles d’investissement à horizon 2022. Ceci se reflètera dans sa stratégie d’investisseur responsable, sa politique de vote et d’engagement, ou encore ses politiques sectorielles.

Par ailleurs, en 2021, une nouvelle enveloppe de 55 M€ d’investissements directs du Groupe sera exclusivement dédiée à la protection et à la restauration du capital naturel.

Afin de structurer et évaluer ses actions, BNP Paribas a fait le choix de s’appuyer sur la cartographie des cinq pressions qui menacent la biodiversité à l’échelle mondiale réalisée par l’IPBES en 2019. Dans le cadre de sa position biodiversité, BNP Paribas utilise plus particulièrement les quatre premières pour structurer ses actions et appréhender leurs impacts, à titre d’exemple :

1. Changements d’usage des terres et des mers : BNP Paribas agit en faveur de la lutte contre la déforestation notamment à travers :

  • Le développement de nouveaux outils de finance durable (prêts à impact positif, obligations vertes, etc.) ;
  • Sa politique de financement et d’investissement dans le secteur des matières premières agricoles. Comme l’ensemble des politiques sectorielles du Groupe, elle vise à encadrer les conditions d’attribution de financements des clients actifs dans ces activités. En ce qui concerne ses clients produisant ou achetant du bœuf ou du soja issus de l’Amazonie et du Cerrado au Brésil, BNP Paribas ne fournira des produits ou services financiers qu’aux entreprises ayant une stratégie visant zéro déforestation d’ici 2025.

2. Exploitation directe de certains organismes : BNP Paribas soutient des actions minimisant la consommation des ressources des milieux naturels et des espèces de faune et flore sauvages, avec entre autres :

  • Le financement via un fonds de projets innovants visant à préserver les récifs coralliens ;
  • Ou encore l’exclusion de financement de projets d’exploration ou de production de gaz et de pétrole en Arctique offshore et dans l’Arctic National Wildlife Refuge.

Le Groupe a publié en 2019 une position spécifique sur la protection de l’océan, incluant notamment un objectif de financement de la transition écologique des navires à hauteur d’1 Md€ d’ici 2025.

3. Changement climatique : Depuis 2011, BNP Paribas déploie des politiques de financement et d’investissement restrictives dans les secteurs les plus à risque pour le climat.

  • Avec un calendrier de sortie du charbon d’ici 2030 dans l’UE et l’OCDE et d’ici 2040 dans le reste du monde ;
  • Une politique pétrole et gaz non conventionnels déployée dès 2017 visant à exclure toutes les entreprises dont l’activité est centrée sur le pétrole et le gaz de schiste et le pétrole issu des sables bitumineux.

En 2021, en adhérant à la Net-Zero Banking Alliance, le Groupe poursuit ses actions visant à aligner ses activités avec la trajectoire requise pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

4. Pollution : Depuis plusieurs années, BNP Paribas lutte contre deux sources majeures de pollution des côtes ;les plastiques et les mégots de cigarette. Le Groupe a ainsi cessé dès 2017 ses activités de financement et d’investissement relatives aux acteurs de l’industrie du tabac.

« La dégradation de la biodiversité a de multiples répercussions environnementales, économiques et humaines. Les acteurs de nos sociétés doivent contribuer à protéger les écosystèmes et les ressources. Le mouvement ne peut être que collectif, international et s’inscrire profondément dans les comportements. C’est pourquoi, au sein de BNP Paribas, nous déclinons de manière proactive des actions concrètes auprès de nos clients, de nos collaborateurs et de nos partenaires et avons décidé d’affirmer les engagements du Groupe dans une position biodiversité. Dans ce contexte, les coalitions comme act4nature ou la future Tasforce on Nature-related Financial Disclosures (TNFD) sont des leviers essentiels pour une plus grande intégration des enjeux de la biodiversité.» 

Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général de BNP Paribas et Président d’Entreprises pour l’Environnement.

La Fondation BNP Paribas est également mobilisée pour soutenir la Recherche dans la biodiversité avec son programme Climate & Biodiversity Initiative qui vise à approfondir les connaissances sur le changement climatique et ses impacts sur l’environnement.

Source: BNP Paribas, act4nature – préservation de la biodiversité

[1] IPBES : Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques.

Auteur de l’article : Wealth Monaco