BUCEPHALUS

Quis Custodiet Ipsos Custodes? Qui jugera les juges? Eh bien, la survivance le fera *.

Wealth Monaco vous propose l’article de Diandra von Lenzburg, Fondatrice Partner de Bucephalus Capital Ventures, qui souligne la pertinence de l’impact positif dans l’univers du Venture Capital.

Comment rationnellement débloquer de la valeur à la frontière de l’innovation?

Traditionnellement, les investisseurs qui ont une aversion au risque ont de plus en plus réorienté leurs allocations vers l’écosystème du capital-risque en pleine évolution. Cela nécessite une méthodologie “agile” pour tester la thèse d’investissement et la stratégie d’accompagnement permettant aux partenaires de maximiser leur succès – en d’autres termes, de souscrire différemment.

Bien sûr, il s’agit d’un problème récursif pour la plupart des investisseurs qui réussissent. Les perspectives à long terme sont généralement façonnées par des principes d’investissement axés sur la valeur. En 2020, le concept de fragilité du marché a démontré que même les investisseurs les plus traditionnels
devaient revoir leur approche de la gestion des risques.


Comment pondérer de manière probabiliste le risque lorsqu’il n’existe aucun modèle auquel se réferer?

Le problème est l’auto-réification: il est impossible d’avoir une aversion au risque dans l’innovation en agissant dynamiquement à la frontière du possible. Toute idée qui est nouvelle manque par nature de modèles antérieurs à partir desquels tester et imiter. Nous avons besoin de modèles actuariels et non de reproductions analytiques d’approches désuètes.

Atténuation des risques des transactions innovantes

Comment y parvenir alors que nous entrons dans la nouvelle frontière de 2021? Nous devons récompenser l’esprit d’entreprise dans ses manifestations les plus pures: les preneurs de risques capables de risquer leur peau.

Le changement (si nous voulons le traduire en rendements prévisibles) commence par le moteur principal: dans ce cas précis, les investisseurs. Afin de développer une perspective à contre courant, un argument et une approche différenciante, nous avons besoin d’une diversité cognitive tout au long du process.

Plus simplement: nous ne pouvons pas nous attendre à débloquer des capitaux non exploités chez des fondateurs mal desservis (par exemple, financer les meilleurs inventeurs; non pas les fondateurs qui se conforment le mieux à une vision de la théorie du genre ou de faits culturels qui reflétent une prise de décision toute faite).

Un investissement «d’impact» qui porte ses fruits

L’exemple de l’égalité des sexes Il s’agit simplement d’un, plutôt que d’une stratégie concrète motivée par des croyances selon lesquelles la création d’une société équitable est celle dans laquelle les meilleures personnes sont choisies pour occuper les meilleurs emplois.

Pourquoi?

Beaucoup de ceux qui se spécialiser dans le financement, affirment qu’une fondatrice de startup ne peut pas vraiment optimiser les résultats et réaliser les rendements promis sans, en fait,

inclure des exécutifs féminins au sein de ces fonds de capital risque. Tandis que les récits
qui redéfinissent la rhétorique de «qui décide» au sein de l’écosystème du capital riqsue ont un impact positif sur le changement, nous ne pouvons pas créer une idée de méritocratie sans aligner tous les éléments en jeu, dont celui dela la diversité des esprits qui collaborent.

La part du financement global du capital risque pour les fondatrices a chuté de façon spectaculaire en 2020, malgré la rhétorique en faveur de la diversité

Diversité cognitive: recadrage des cadres humain-IA

La diversité cognitive – à travers les constructions binaires de géographie, de genre, de culture et de «branding» devrait avoir de l’importance pour tout investisseur souhaitant avoir un impact (moins axé sur les rendements). Le recadrage de la façon dont nous abordons les acteurs de cette insdustrie ouvre la porte à un tout nouveau monde pour permettre e débloquer – et récolter – les sources de capital les plus évidentes, sans réellement en changer aucune partie ni le but de nos actions. En tant qu’investisseurs, nous devrions nous demander comment rechercher
et souscrire différemment pour aider nos partenaires à maximiser le succès compte tenu de ce qu’ils font?

La première étape consiste à identifier les problèmes à résoudre, en commençant par le
la question de comment évoluez-vous lorsque vous opérez à la frontière de vos propres connaissances, sans aucun guide pour vous dire quoi faire?

Article: Diandra von Lenzburg, Founding Partner at Bucephalus Capital Ventures

* Taleb, Nassim Nicholas. Skin in the Game: Hidden Asymmetries in Daily Life . Random House, 2020.

Auteur de l’article : Wealth Monaco