Réunion de travail SICCFIN / TRACFIN à Paris

Dans le cadre de la coopération internationale et des rencontres régulières entre les Cellules de Renseignement Financier (CRF) monégasque et française, le SICCFIN et le TRACFIN, Michel Hunault, Directeur du SICCFIN et Jean-Marc Gualandi, responsable du pôle « Affaires juridiques et internationales », se sont déplacés à Paris, au siège du TRACFIN, pour participer à une réunion de travail le 30 novembre 2020.

Accueillis par Yvonne Le Brignonen, Directeur du TRACFIN et plusieurs de ses collaborateurs, ils ont pu échanger, au cours de cette réunion, avec les participants sur les axes de coopération entre les deux cellules de renseignement et plus particulièrement sur les méthodes de travail et d’analyse des enquêteurs.

Les services de l’État et les autorités compétentes ont constaté une multiplication des fraudes pendant la crise sanitaire, certains profitant du sentiment de crainte, d’urgence ou de détresse de personnes et d’entreprises se trouvant dans une situation économique difficile. Pour lutter plus efficacement, une « task-force de lutte contre les fraudes et escroqueries dans le contexte du COVID-19 », a été mise en place dès le mois d’avril, à l’initiative du Ministère de l’économie et des finances français, pour mutualiser les compétences de chacun et optimiser l’action publique.

Dans ce contexte de criminalité transnationale, la coopération internationale est plus que jamais nécessaire. Ainsi, lors des échanges de vues, Michel Hunault et Jean-Marc Gualandi ont insisté sur la volonté de la Principauté de Monaco de donner au SICCFIN, la CRF monégasque, les moyens nécessaires pour accroître les ressources humaines de ses différents pôles au regard d’une activité en constante progression, comme en témoigne son dernier rapport d’activité.

Les discussions ont porté sur la très prochaine évaluation par le GAFI du dispositif français en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et celle, programmée pour la fin de l’année 2021, de la Principauté par le Comité MONEYVAL du Conseil de l’Europe.

Il a été rappelé combien l’Evaluation Nationale des Risques, régulièrement actualisée et l’élaboration de lignes directrice destinées aux professionnels témoignent, vis-à-vis des évaluateurs de MONEYVAL, de la bonne compréhension des vulnérabilités nationales et de la nécessité de renforcer régulièrement les dispositifs préventifs existants.

Monaco qui assure la Présidence du groupe des CRF francophones du Groupe EGMONT recevra le congrès 2021, celui de 2020 ayant été annulé pour cause de Covid-19.

Programmé en novembre 2021, ce rassemblement sera l’occasion d’améliorer la coopération entre les CRF à l’aune des nouveaux défis de la criminalité financière internationale, tels que les cryptomonnaies.

Direction de la Communication du Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco

Auteur de l’article : Wealth Monaco

Laisser un commentaire