Dominique Riban, Directeur de l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN), vient de remettre à Cristiano Toso, Directeur de la société Monaco Vidéo Electrique (MVE), le diplôme de qualification de Prestataire d’Audit de la Sécurité des Systèmes d’Information (PASSI).

L’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN), créée par Ordonnance Souveraine le 23 décembre 2015, est l’autorité nationale en charge de la sécurité des systèmes d’information. Elle constitue un centre d’expertise, de réponse et de traitement en matière de sécurité et d’attaques numériques pour l’Etat et les Opérateurs d’Importance Vitale (OIV).

La Principauté comme tous les états est une cible potentielle par son image et ses positions affichées dans le monde, mais également les affaires financières et économiques qu’elle génère. Cyber criminalité, atteinte à l’image, espionnage et sabotage sont les quatre cyber-attaques les plus fréquentes.

Après presque deux ans de travail, la société Monaco Vidéo Electrique (MVE), a ainsi reçu le diplôme de qualification de Prestataire d’Audit de la Sécurité des Systèmes d’Information (PASSI) délivré par Dominique Riban, Directeur de l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique.

Dominique Riban, Directeur de l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN), remet à Cristiano Toso, Directeur de la société Monaco Vidéo Electrique (MVE), le diplôme de qualification de Prestataire d’Audit de la Sécurité des Systèmes d’Information (PASSI).

Ce diplôme s’inscrit dans la stratégie nationale pour la sécurité du numérique de la Principauté et porte désormais à 4 le nombre de sociétés monégasques à recevoir cette qualification.

Les sociétés titulaires de cette qualification peuvent ainsi effectuer des audits des systèmes d’information selon un référentiel et des processus contrôlés par une autorité indépendante, elle-même certifiée par le COFRAC, permettant de garantir la qualité, l’impartialité et l’efficacité de ces travaux.

Elles peuvent également apporter une assistance aux entreprises pour faire face aux cyber-attaques et contribuer à la construction d’un monde numérique plus sûr en Principauté.

Pour Guillaume Poupard DG de l’Anssi – l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information en France –  qui s’exprimait lors de la conférence d’ouverture des Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2019, à Monaco

« On a longtemps dû attiser la peur et c’était nécessaire. Aujourd’hui, les grands décideurs ont compris les enjeux. Il faut se rapprocher de ceux qui font, qui ont d’autres métiers que la cyber, et leur apporter des solutions technologiques. » 

Guillaume Poupard DG de l’Anssi

Il faut arrêter de faire peur et apporter des solutions technologiques, notamment dans la détection des cybermenaces. Monaco continue ainsi à développer une image plus forte en matière cybersécurité et de confiance numérique.

Article: Joana Foglia – Sources: Direction de la Communication du Governement Princier de la principauté de Monaco, AMSN, ANSSI